Contre les pactes militaires et l’impérialisme

, popularité : 3%

Des
pacifistes belges, en coopération avec des pacifistes d’autres
pays et généralement des forces de gauche, ont
l’intention de tenir une manifestation de masse en novembre 1968 au
quartier général de l’OTAN à Bruxelles, contre
l’OTAN en particulier et les pactes militaires en général
et en faveur de la libération pour tous les peuples de la
servitude militaire de l’impérialisme et de l’exploitation
économique. La manifestation aura deux aspects :

1)
Une marche de protestation de caractère traditionnel pour
laquelle des dizaines de milliers de participants sont attendus,
particulièrement des jeunes ;

2)
une action directe contre le siège de l’OTAN par exemple une
violation de son territoire impliquant la désobéissance
civique. Les participants peuvent choisir de prendre part à
l’une ou l’autre de ces actions. Toutes deux doivent avoir un
caractère strictement non violent.

Le
but de la manifestation sera d’attirer l’attention sur le
gaspillage économique des alliances militaires, les
restrictions de liberté qu’elles impliquent pour les
citoyens des États membres, et leur menace envers les pays en
voie de développement soit par intervention militaire directe
ou en leur refusant les ressources essentielles pour leur vie et leur
développement.

Il
est fait appel à toutes les organisations et individus
concernés pour considérer de quelle façon ils
peuvent soutenir cet effort : en envoyant des membres de leurs groupes
à Bruxelles pour participer à la manifestation, en
organisant des manifestations parallèles ou des vigiles dans
leur pays ou en faisant de la publicité. Le fait que les États
membres de l’OTAN ont le droit jusqu’à juin 1969
d’annoncer leur retrait de l’Alliance en 1970 rend cette période
opportune pour agir. Le détail des projets de Bruxelles peut
être obtenu chez Jean van Lierde, 40, rue du Champs-de-Mars,
Bruxelles 5, Belgique. On peut aussi se mettre en rapport en France
avec Jacky Turquin, 85, route de Mézières,
08-Prix-les-Mézières.