Note bibliographique

, popularité : 5%

Nous
n’avons pas réussi à reconstituer une bibliographie
complète de Ramus ; comme la presque totalité de ses
écrits n’existent qu’en allemand, nous avons préféré
nous borner à donner la liste de ce que possède le
Centre international de recherches sur l’anarchisme (24, avenue de
Beaumont, 1012 Lausanne, Suisse) et qui est à la disposition
de chacun.

Das
anarchistische Manifest
(Le manifeste anarchiste) ; Verlag Max
Lehmann, Berlin, 1907.

Zur
Kritik und Würdigung des Syndikalismus
(Critique et éloge
du syndicalisme) ; Berlin, 1908.

Den
anarkistiska Antimilitarismen
(L’antimilitarisme anarchiste) ;
Stockholm, 1911.

Die
Neuschöpfung der Gesellschaft, durch den kommunistischen
Anarchismus
(La recréation de la société par
le communisme anarchiste) ; Wien, 1920.

Die
Irriehre des Marxismus im Bereich des Sozialismus und Proletariats

(La fausse doctrine du marxisme dans le domaine du socialisme et du
prolétariat) ; 2te Auflage, Verlag R. Löwit, Wien &
Leipzig, 1927 ; Bibliographie.

« Staat
und Gewalt » (« État et violence »), in
Gewalt und Gewaltlosigkeit
(Violence et non-violence), hrsg. von
Franz Kobler ; Zurich, 1928.

« Le
communisme anarchiste comme réalisation pour les temps
actuels » ; préface d’E. Armand ; La Brochure
mensuelle
, n° 143, Paris, novembre 1934.

« La
préparation à la guerre, sans la résistance du
peuple — Pourquoi ? » suivi de « Tu ne tueras point »,
de L. Tolstoï ; La Brochure mensuelle, n° 154, Paris,
octobre 1935.

Why
does anarchism progress so slowly ?
(Pourquoi
l’anarchisme progresse-t-il si lentement ?) ; San Francisco, « Man
 ! » éd., 1935.

Sur
Pierre Ramus, voir :


Article
de L.S. in « Befreiung » (Mülheim), juillet
1966 ;


Article
d’E. Relgis in « Reconstruir » (Buenos Aires),
1967.

L’Institut
international d’histoire sociale, à Amsterdam, possède
tous les manuscrits qu’a laissés Ramus, en particulier celui
d’un livre : « Mensch, Staat und Gesellschaft » (L’homme,
l’État et la société) ; ils sont
malheureusement difficilement consultables.

La
photo de couverture nous a été aimablement fournie par
la fille de Ramus, Mme Lilly Schorr ; nous l’en remercions.