Réponse de la Fédération jurassienne aux résolutions prises par la Fédération belge

, popularité : 3%

 [1]

 

Le
comité fédéral jurassien a adressé la
lettre suivante au Conseil de la fédération belge à
Bruxelles :

Association
Internationale des Travailleurs
Fédération
jurassiennes
Au
Conseil général belge

Compagnons

Les
sections de la fédération jurassienne, après
avoir pris connaissance des résolutions adoptées par le
Congrès ouvrier belge, tenu les 24 et 25 décembre
dernier, nous chargent de vous déclarer qu’elles donnent leur
adhésion pleine et entière aux dites résolutions.

Le
Congrès de Sonvilliers en invitant toutes les fédérations
de l’Internationale à provoquer la convocation à
bref délai, d’un Congrès général
,
avait essentiellement pour but de bien établir ce principe que
le Congrès général ne pouvait pas être
supprimé et remplacé à l’avenir par de simples
conférences. L’attitude récente de la plupart des
fédérations régionales est, pour nous, un sûr
garant que l’immense majorité des internationaux entendent
maintenir intactes ces grandes assises internationales du Travail qui
ont porté le nom de Congrès ouvriers généraux.

Dans
ces circonstances, la Fédération jurassienne ne pense
pas qu’il soit opportun de hâter la convocation du Congrès ;
elle se borne à insister pour que le Conseil général,
sous aucun prétexte, ne puisse supprimer le Congrès
régulier qui doit avoir lieu en 1872, comme il a supprimé
celui de 1871. Elle croit que toutes les fédérations
régionales feront bien d’adhérer aux résolutions
du Congrès belge et de se préparer ainsi, pour le
prochain Congrès général régulier, à
une révision sérieuse de nos statuts généraux,
en tenant compte des expériences faites depuis la fondation de
l’Association.

Le
Conseil régional belge rendra service à l’Association
s’il envoie à chaque fédération le projet de
statuts généraux qu’il est appelé à
élaborer. Le développement de l’organisation de
l’Internationale en Belgique le rend plus à même
qu’aucun autre Conseil régional de présenter un projet
qui puisse servir de base de discussion à toutes les
fédérations.

Nous
vous serons gré de donner à la présente pièce
toute la publicité possible, afin de couper court aux fausses
interprétations qui ont été faites de la
Circulaire du Congrès de Sonvilliers

Au
nom de la Fédération jurassienne
Les
membres du Comité fédéral (suivent les
signatures)
Sonvilliers
(Jura bernois, Suisse), le 7 février 1872

[1Article publié sans titre