À nos lecteurs

, popularité : 3%

 

La
Fédération jurassienne de l’Association Internationale
des travailleurs, au nom de laquelle nous entreprenons la publication
du présent bulletin, avait eu jusqu’à présent
pour organe un journal paraissant à Genève sous le
titre de la Révolution Sociale. Le
réacteur-propriétaire de ce journal, le citoyen Claris,
avait mis obligeamment ses colonnes à notre disposition, et
nous avons à le remercier ici de cet acte de confraternité
démocratique.

La
Révolution Sociale, dont le centre d’action devait
surtout être la France, et qui s’est vu fermer entièrement
l’accès de ce pays, ayant dû pour ce motif, cesser de
paraître, la Fédération jurassienne a chargé
son comité fédéral de publier, deux fois par
mois, un Bulletin autographié, qui sera, jusqu’à
nouvel ordre, l’organe officiel de notre fédération.

Le
Bulletin qui se fera à très bon marché, et qui,
pour ce motif, pourra être répandu gratuitement à
de grandes quantités dans les localités où le
besoin de propagande socialiste se fait le plus sentir, ce Bulletin,
aura pour mission : de propager les principes de l’Internationale dans
la région jurassienne ; de servir de lien entre les sections
fédérées ; et enfin de renseigner toutes les
fédérations de notre grande association sur ce qui se
passe au sein de la Fédération jurassienne, de manière
à ce qu’elles connaissent nos principes, nos sentiments et nos
actes directement par nous-mêmes.

Une
fois mises ainsi en relations directes avec nous, les Fédérations
de l’extérieur sauront exactement à quoi s’en tenir sur
les attaques dont nous somes l’objet, et elles pourront juger d’une
manière certaine si la Fédération jurassienne a
un autre but et un autre programme que celui qui doit rester, sous
peine de de déchéance et de mort, le but et le
programme de l’Internationale :

Émancipation
des travailleurs par les travailleurs eux-mêmes !

Le
Comité fédéral jurassien

* * * * *

Une
circulaire du Comité fédéral aux sections
jurassiennes, en date du 14 février, annonce les dispositions
prises par le Comité pour la publication du Bulletin.

Le
Bulletin paraîtra en une série de 24 numéros
pour l’année 1872. Il sera publié, à partir du
15 février, un numéro par semaine, jusqu’à ce
que les numéros arriérés de janvier et de
février aient été livrés aux abonnés.
Ensuite le Bulletin paraîtra le 1er et le 15 de
chaque mois.

Toutes
les communications, articles ou pièces à insérer
dans le Bulletin doivent être adressées au
secrétaire-correspondant du Comité fédéral
jurassien, Adhémar Schwitguébel, graveur à
Sonvilliers (Canton de Berne). Toute pièce revêtue du
sceau d’une section de la fédération, et dont
l’insertion est demandée par ladite section, doit être
insérée. Pour les autres pièces, le Comité
fédéral décide.

Le
Comité fédéral sera responsable, devant la
fédération, de la rédaction et de
l’administration du Bulletin.

Le
prix de l’abonnement pour les 24 numéros est fixé à
4 francs. L’excédant de recette que pourrait produite
l’élévation du prix de l’abonnement servira à
couvrir les frais de l’envoi gratuit du Bulletin aux sections
de l’extérieur.

Toutes
les sommes doivent être envoyées à l’adresse du
Comité fédéral jurassien indiqué plus
haut.