Éditorial

, popularité : 4%
Les personnes qui lisent régulièrement nos éditoriaux doivent trouver notre politique éditoriale incohérente et décousue. Nous avons déclaré qu’Iztok se consacrait aux informations à caractère libertaire sur les Pays de l’Est en négligeant les analyses. Depuis trois numéros, les analyses ne manquent pas dans nos pages. Nous avons annoncé (c’était une erreur, il est vrai) la disparition de l’édition. française, pour sortir normalement un numéro six mois plus tard. Nous avons annoncé notre rétrogradation à l’impression à la ronéo, pour publier immédiatement après un luxueux numéro hors série de 64 pages en offset. Une seule constante, depuis le début nous publions deux numéros par an, l’un en mars et l’autre en septembre.

Cette incohérence n’est qu’apparente, et elle est due à nos tentatives d’établir un programme clair et précis à long terme. Mais chaque numéro dépend d’un certain nombre de facteurs que nous ne contrôlons que très partiellement : notre situation financière, les informations que nous pouvons recueillir, l’actualité à l’Est, les articles que les membres de la revue peuvent écrire ou se procurer. Tout cela nous empêche de faire des prévisions précises, même d’un numéro sur l’autre. Mais les grands cadres de notre action sont définis : poursuivre la publication de l’édition bulgare comme actuellement, publier des brochures en langues de l’Est en fonction de nos opportunités de traduction et de diffusion, continuer à publier la revue en français tous les six mois, mais sous la forme et avec le contenu que nous permettrons nos moyens et nos possibilités. Nous ne savons pas comment sera le numéro de septembre et ce qu’il contiendra, mais nous savons qu’il sera publié.

Pour tous ceux que nos activités chaotiques ont déroutés, voici un bilan de nos activités d’édition : Iztok bulgare a eu 18 numéros, le premier en décembre 1975, le dernier en date en décembre 1982. Iztok polonais a eu deux numéros ; le premier en décembre 1980, le deuxième en août 1981. Iztok roumain nº1 date de novembre 81, Iztok allemand nº1 d’avril 82, Iztok hongrois nº1 de juillet 82. Ce même mois, nous avons repris en photocopie « Qu’est-ce que l’anarchie ? » de Kropotkine en russe. Le nº0 d’Iztok en français date de septembre 1979, le nº1 de mars 80, le nº2 de septembre 80, le nº3 de mars 81, le nº4 de septembre 81, le nº5 de mars 82, le nº6 de mars 83. Il y a eu un numéro spécial « Consensus, Dissidence, Répression » en janvier 1980, un supplément au nº2 avec des textes d’août 80 de Gdansk, et un numéro hors série de 64 p. en septembre 1982. Seuls les nº2 et 6 et le nºhors série sont encore disponibles.

En conclusion, des chiffres : les éditions en bulgare, polonais, roumain, allemand, hongrois, sont financées par nous-mêmes à 90% ; l’édition française, la seule payante est en déficit chronique. La vente d’un numéro nous rapporte en moyenne la moitié de ce qu’il a coûté.