La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
Les Temps Nouveaux n°12 (20/26 juillet 1895)
Correspondance et communiction
Article mis en ligne le 19 juillet 2008

par Breton (J.-L.)
Visites : 522 - Popularité :
9%
logo imprimer
Au sujet de l’article intitulé : La Situation actuelle du socialisme, signé Pelloutier, nous avons reçu une lettre dont nous extrayons les passages suivants, à titre d’impartialité :


« Paris, le 10 juillet 1895.

« L’auteur classe le Comité Révolutionnaire Central, qu’il appelle blanquiste, parmi les collectivistes, il le dit partisan de l’accroissement des fonctions de l’État, adversaire de la grève générale, de l’action économique et corporative, et il l’étiquette enfin parti parlementaire.

« Or, le Comité Révolutionnaire Central est communiste ; il est tellement adversaire de l’accroissement des fonctions de l’État qu’il fait en ce moment une active propagande pour le gouvernement direct du peuple ; il s’est toujours déclaré partisan de la grève générale et comprend si bien l’action corporative qu’il a fait dernièrement une déclaration engageant ses amis et adhérents membres de syndicats à ne rien négliger pour que leurs syndicats se fassent représenter au congrès corporatif de Limoges et proposent que l’organisation économique du prolétariat soit unique, unitaire, exclusivement corporative, indépendante de toute adhésion, influence ou ingérence politicienne, et constituée ainsi à l’abri de toute cause de division pour une action exclusivement économique ; enfin, il est avant tout essentiellement révolutionnaire.

« Plus loin, l’auteur dit que le parti allemaniste, “écœuré surtout des compromissions politiques accomplies par les autres écoles socialistes, à propos de l’alliance russe…”.

« À cela, je n’aurai qu’une chose à répondre au citoyen Fernand Pelloutier, c’est que je tiens à sa disposition la collection du Parti Socialiste, organe du Comité Révolutionnaire Central ; il pourra voir, en la feuilletant, que ce journal est certainement celui qui mena la plus vigoureuse campagne contre les monstruosités franco-russes, qu’une dizaine de numéros y furent presque entièrement consacrés et que le jour de l’arrivée des valets du tsar à Paris, il publia un numéro spécial, uniquement consacré aux horreurs tsariennes et à la platitude française. »

J.-L. Breton


Dans la même rubrique

À nos lecteurs et amis
le 19 juillet 2008
Nul n’est censé ignorer la loi
le 19 juillet 2008
par Degalvès (J.)
À Biribi
le 19 juillet 2008
par Gauthey (A.)
Mouvement social
le 19 juillet 2008
par Girard (André)
Mouvement social
le 19 juillet 2008

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2