Vocabulaire

, par  Bouquet (Michel) , popularité : 6%
Lors d’un cours d’instruction civique, j’ai demandé à 46 élèves ce que représentaient pour eux un certain nombre de termes du langage politique. Voici le résultat de ce « sondage » opéré auprès de filles et de garçons de troisième (15 à 16 ans).

A : Termes à définir ou à expliciter par un exemple.
B : Notions claires, concepts suffisamment assimilés.
C : Notions imprécises ou incomplètes.
D : Notions totalement inconnues, définitions fantaisistes.
E : Pas de réponse.

A B C D E
Démocratie 14 13 11 8
Suffrage universel 9 17 11 9
Parti politique 4 29 9 4
Capitalisme 5 15 6 20
Socialisme 1 18 16 11
Communisme 2 28 12 4
Syndicat 15 9 13 9
Révolution 5 33 6 2
Coup d’Etat 12 15 15 3
Non-violence 5 25 8 8

Il va sans dire que je n’ai pas fait de discrimination idéologique entre les diverses réponses que j’ai obtenues, et que j’ai classé dans la colonne B toutes les définitions impliquant une connaissance de la notion, qu’elles comportent une réaction positive ou non. Par exemple, j’ai classé dans la B comme définitions valables de la démocratie : gouvernement du peuple ; droit de tous au pouvoir ; pays libre ; le peuple fait la loi (sans intermédiaire) ; la population peut s’exprimer sur le gouvernement, etc.

Sur le même terme, j’ai classé dans la colonne C : un régime politique ; assemblée de démocrates ; gouvernement de gauche ; parti politique, etc., et dans la colonne D : gouvernement avec un roi ; ensemble de ministres ; problème de la nation, etc.

Je donne ci‑dessous les réponses les plus typiques pour les autres termes à définir.

Coup d’État
B : Changement de gouvernement par la force ; les militaires prennent le pouvoir ; renversement d’un régime, généralement par l’armée, etc.

C : Changement de gouvernement ; remplacer un président ; crise de gouvernement ; changement subit de politique, etc.

D : Révolte populaire ; action de ministres ; changement à la suite d’un vote ; départ d’un roi, etc.

Suffrage universel
B : Droit de vote pour tous, à 21 ans.

C : Montre la volonté de la population ; permet d’élire le chef de l’État.

D : Il faut avoir la majorité pour être élu ; gouvernement du peuple.

Parti politique
B : Organisation qui a pour but de gouverner.

C : Groupe de gens ayant les mêmes opinions politiques.

D : Une idée différente ; divise un pays ; amène la guerre ; parti opposé au gouvernement, etc.

Capitalisme
B : Tout pour l’argent ; la droite, les patrons ; liberté d’entreprise plus droit de propriété.

C : Égoïsme ; banques ; opposé du communisme ; démocratie.

D : Ambassade ; s’occupent des ressources de l’État, etc.

Socialisme
B : Mode de gouvernement avec des lois sociales.

C : Égalité ; classe ouvrière ; entraide ; doctrine basée sur l’inté­rêt des travailleurs ; partage, etc.

D : Religion plus séparation de biens ; gouvernement de droite ; contre le racisme ; aide aux familles, etc.

Communisme
B : Doctrine marxiste‑léniniste ; les moyens de production appartiennent au prolétariat.

C : Parti révolutionnaire, égalitaire ; on travaille plus et on est moins libre ; contre le gauchisme ; égalité sociale, etc.

D : Parti de droite ; contre les lois (exemple Mitterrand) ; vie en communauté ; pour le Marché commun, etc.

Syndicat
B : Défense des ouvriers, exemple, CGT, CFDT, FO ; organisation sociale de lutte.

C : Commandent aux travailleurs ; permettent les grèves ; groupe d’action, etc.

D : Augmentation des prix ; parti politique, etc.

Révolution
B : Soulèvement du peuple pour renverser le régime ; amène souvent la guerre civile ; changement brusque et violent de politique.

C : Rébellion ; mécontentement, désir de changer les lois.

D : Changement de gouvernement ; nouvelle société, réunion politique, etc.

Non-violence
B : Protestation sans violence ; contre la guerre ; exemples : Luther King, les hippies ; lutter pour obtenir des lois sans guerre et sans révolution ; utilisation du boycott, etc.

C : La paix ; pas de richesses superflues ; négociation ; patience et bonté, etc.

D : Pays bien gouverné ; ne pas violer les lois ; ne pas se battre, etc.

* * *

Avec toutes les réserves quant au caractère scientifique de ce travail (certaines réponses sont bien difficiles à classer !) il est quand même révélateur de la difficulté de se faire comprendre quand on emploie ces termes en public. D’autre part, j’aimerais bien avoir un échantillonnage de réponses plus important et de provenance plus diverse pour pouvoir en tirer des leçons ; je lance donc un appel aux apprentis « sondeurs » qui sont intéressés à collaborer.

Michel Bouquet