La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
Iztok n°12 (mars 1986)
Algérie : Incidences (extraits)
Article mis en ligne le 20 novembre 2008

par Kacimi El Hassani (Mohamed)
Visites : 511 - Popularité :
9%
logo imprimer
Né en 1955 à El Hamel en Algérie, Mohamed Kacimi El Hassani vit depuis 1982 à Paris, où il travaille comme formateur migrants. Il est le traducteur de plusieurs poètes arabes, notamment de Chawki Abdelamir, en collaboration avec Eugène Guillevic.

Suicide

Las, il songea sérieusement au suicide.

Le jour fatidique, l’État socialiste lui sauva la vie. Il y avait pénurie de balles, de cordes, d’eau, de barbituriques et d’altitude.

Président

C’était un président qui cumulait toutes les fonctions. L’achevant, la mort crut commettre un génocide.

Preuve

Quand il apprit que l’État, c’est le peuple, il se mit face au palais du gouvernement et s’amputa d’une jambe.

À sa grande surprise, aucun mur de l’édifice ne s’écroula.

Viol

Las de pénétrer la femme par le même orifice, il le fit par les yeux. Aveugle, elle accoucha neuf mois plus tard d’un exemplaire du journal gouvernemental.

Champ

« Les femmes sont votre champ, labourez-le tant qu’il vous plaira. »

Excité par cet aphrodisiaque verset coranique, il se rua, soc en l’air, sur sa femme, mais ne tomba que sur son squelette.

En exégèse, l’État avait été plus prompt. La pauvre venait juste de tomber sous le coup de l’ordonnance portant limitation de la propriété foncière.

Taxe

Il revint d’un long voyage à l’étranger où il avait pris quelques kilos et acquis beaucoup de connaissances.

Après une minutieuse fouille, la douane l’obligea à s’acquitter d’une taxe pour importation de produits de luxe.

Myopie

Ayant perdu ses lunettes, dans un lieu public il prit par mégarde son journal à l’envers.

La police l’arrêta pour opinions contraires à celles du régime.

Pétition

Paraphant on ne sait quel document, il trouva sa signature peu gracieuse et en refit une autre plus bas.

Le soir, la police vint l’arrêter pour signature de pétition.

Énergie

Voyant les derricks qui parsemaient sa terre, il se dit « Si telle est la richesse du sol, que serait celle des hommes. »

Alors, frénétiquement, il s’en alla forer la tête des militants du Parti.

Le soir même, un terrible ouragan dévastait la ville.

Eau

Robinet à sec, chaussées inondées. Même l’eau s’est mise à travailler au noir.

Chasse

L’eau devint si rare que l’État n’autorisa sa recherche que durant la saison de chasse.

Après une battue de plusieurs jours, il réussit à abattre une source qu’il ne put, hélas !, exploiter ; la grosseur du calibre l’avait desséchée.

Retards

Las des retards du bus, il alla chaque jour le chercher dix stations avant la sienne.

Militantisme

Bien que l’eau ne fît plus d’efforts pour monter au deuxième étage, il ne fit aucune réclamation, sachant que si elle agissait ainsi, c’est qu’elle avait dû, pendant la guerre, noyer une patrouille française et que, depuis, elle était en possession d’une carte d’ancien combattant.

Révolution

Frustré de n’avoir pu participer à la révolution, il s’insurgea contre lui-même et prit le maquis.

Là, il passa des années à se tirer dessus, à se violer, à s’extirper aveux et cotisations, à se dénoncer, à se promouvoir et à se dégrader, à se couper les lèvres après chaque cigarette, à dynamiter sa maison par représailles.

Puis, ne pouvant venir à bout de lui-même, il engagea des négociations assez longues et se donna une indépendance totale.

Libres, ses pieds en profitèrent le lendemain pour renverser le pouvoir dominant.

Paradis

Il lut pour la première fois le Coran où il apprit que Dieu réservait aux siens, dans l’au-delà, des foules d’éphèbes et des fleuves de vin. Sans tarder, il se soûla toute la journée et, le soir, il fut pris en flagrant délit de pédophilie.

Malgré les deux ans de peine, quelle ne fut sa joie quand il entendit le juge répondre aux motifs de sa conduite en lui disant sur le ton péremptoire des magistrats « Mais ici, ce n’est pas le paradis, citoyen. »

Miracle

Las de l’anonymat, il décida de devenir prophète.

Il se réfugia dans une grotte pour préparer son livre et ses miracles. Un an plus tard, il était de retour. Les hommes furent peu intéressés par son livre, mais reconnurent en lui le prophète du siècle pour la qualité de ses miracles : des lave-vaisselle pour toute la tribu.

Élections

Le jour de l’élection présidentielle, il mit son nom sur le bulletin de vote.

Après le dépouillement, il ne trouva nulle trace de sa voix, il n’y avait ni bulletins contre, ni nuls, tout était pour l’unique candidat. Se disant que si l’État n’avait pas fait de différence entre les deux noms, une part du pouvoir devait lui revenir.

Dès sa première requête, il fut interné pour allégations mensongères.

Silence

Un jour, il pria la nature de retenir son souffle et ses bruissements. Il y eut alors un silence horrible.

Désert

En manque, il enfonça son sexe dans le sable chaud qui, gorgé de sa substance, s’enfla légèrement. Mais quand il vit aux alentours la taille des dunes, il s’écria « Salauds de bédouins ! »

Nord

Il remonta au Nord afin de goûter sa terre. Là, il eut beau pénétrer le sol le plus compact, son sexe ne rencontra que les courants d’air.

Atmosphère

Il essaya maintes fois de solliciter l’atmosphère, mais à toutes ses avances elle demeura étanche,

Elle avait trop peur que l’État n’apprenne son infidélité.

Mer

Il sollicita la mer, mais d’elle nulle réponse ne vint, elle ne comprenait pas sa langue.

Ciel

En dernier recours, il essaya le ciel. Mais à peine arrivé devant la porte qu’il rebroussa chemin, ses oreilles venaient de saisir le si distinctif murmure du bidet.

Délation

Il éjacula sur l’enceinte des locaux du Parti. Celle-ci alla tout droit accoucher de sa fiche anthropométrique sur le bureau du commissaire.

Typographie

République de Planton.

L’incidence qu’a eue cette erreur typographique sur son histoire le plongea dans un désespoir absolu.

Postérité

Pendant des années, il fut toujours tracassé par le nombre de documents à fournir aux administrations. Mais quand il sut qu’ils étaient l’unique garant de sa postérité, il se mit à les fournir en trois exemplaires.

Il leur faudra peut-être trois minutes pour l’enterrer, mais des années seraient nécessaires pour incinérer ses dossiers administratifs.

Hérésie

Émerveillé devant le nombre et la hauteur des minarets, il se dit que les puits ne pouvaient être qu’une œuvre d’incroyants.

Interrogations

Trop de questions l’assaillaient et il ne pouvait s’empêcher de se demander si le martyr des anciens est un patrimoine génétique, si le désert de ce pays n’est pas son nord, pourquoi cette terre si vaste en superficie est si restreinte en altitude.

Pour conjurer ce malaise métaphysique et prévenir d’éventuelles crises existentielles, il prit sa carte du Parti.

Prohibition

Fasciné par les armes, il se rendit à un défilé militaire.

Là, voulant tâter de près la technologie soviétique, il mit sa main sur un char. La police l’arrêta aussitôt pour détention d’arme prohibée.

Obéissance

Il devint tellement discipliné qu’il obéissait même à l’instinct d’autrui.

Éjaculation

Las, il décida de rédiger un tract, mais, à peine avait-il tapé la première lettre que la police était chez lui.

De sa cellule, il en rédigea un autre où il accusait l’État d’éjaculation précoce.

M. Kacimi El Hassani


Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2