Le Libertaire n°6 (juin 1945)
Eugène Lagot n’est plus
Article mis en ligne le 10 décembre 2008

La nouvelle nous arrive de Panama de la fin d’Eugène Lagot, qui consacra sa vie à la cause de la paix.

Faut-il rappeler son rôle d’animateur de la « Ligue des objecteurs de conscience » dont il fut l’âme ? Faut-il rappeler son désintéressement ?

En dépit de sa valeur et de ses connaissances, jamais il ne mit en balance sa personnalité ; il en avait trop pour cela.

Eugène Lagot fut un des rares hommes dont la vie fut le reflet de ses idées.

Pour lui, une seule chose existait : la cause, la cause pour laquelle il a vécu et pour laquelle il est mort.