Communistes et Individualistes

, par  Riocreux (Henri) , popularité : 4%

Certains camarades se disent communiste. d’autres individualistes. Le Révolté dit que la Société future sera communiste. L’Autonomie dit que l’Individualisme est le salut de la Révolution. Je crois qu’ils se trompent tous deux et que par une illusion fréquente ils voient la Société future telle qu’ils voudraient la voir. C’est un restant du socialisme chimérique des précurseurs de l’anarchie. La raison ne s’accommode pas de chimères. Étant donné le développement toujours croissant des besoins, il devient de plus en plus impossible à l’homme de suffire individuellement à toutes les exigences de la vie. D’un autre côté, le développement de l’intelligence, la soif d’indépendance que nous ressentons ne nous permettent pas de vivre dans une société étroitement communiste. Il est donc à supposer que la Société future sera communiste dans la vie matérielle et individualiste au point de vue intellectuel, mais ceci n’est qu’une hypothèse. Il nous est impossible de prévoir ce que l’avenir nous réserve et il faut manquer de logique pour se dire d’une façon absolue communiste ou individualiste.

Je crois qu’au fond l’anarchie n’a rien à voir là-dedans. L’anarchie n’est pas un idéal social, c’est bien plutôt un moyen d’action. Un anarchiste, comme le dit si bien Théodore de Banville, c’est l’individu qui ne veut être ni dirigeant ni dirigé. La société actuelle ne nous permet pas de vivre, ainsi nous cherchons à la détruire. Quand nous aurons abattu l’autorité, la nouvelle société s’organisera d’elle-même mieux qu’aucun théoricien ne pourrait le faire.

Henri Riocreux

Nota. — Quand la série de mes articles sur l’Individualisme aura été entièrement publiée, je répondrai dans un article spécial à toutes les objections qui pourront m’être posées dans le cours de la publication de ce travail.

G.D.