L’estampage

, popularité : 4%

Nous extrayons de « l’Avant-Garde Cosmopolite » l’entrefilet suivant :

Pour arriver à la démolition de la vieille Société qui croule, tous les moyens sont bons aux anarchistes. L’estampage, élevé à la hauteur d’une institution publique a déjà produit ses effets.

Parmi les différentes organisations libres, formées à ce sujet par les compagnons, la tribu des Pieds-Plats peut compter comme une des plus effectives.

L’empilage du légendaire Gamey vient d’avoir son pendant.

Travaillant dans le quartier de la Porte Denis, la tribu avait établi sa table commune chez un marchand de vins du quartier.

Bonapartiste enragé, se targuant d’une haute intelligence, prouvée par la monnaie dont il peut disposer, traitant de haut les employés à son service en leur déniant toute intelligence, ce monsieur réunissait en sa mesquine personne toute la bêtise crasse particulière à sa classe.

En présence de la facilité avec laquelle ils pouvaient arriver à démontrer à ce piètre individu que :

« L’or n’est qu’une chimère »

l’empilage fut décidé.

Tant bien que mal la tribu vécut modestement pendant trois semaines aux croûtes du nouveau Gamey. — L’esprit de fraternité les avait bien obliges à la réception de quelques compagnons dans le besoin ; chaque repas voyait grossir le nombre des affamés : l’empilé rayonnait, voyant, en rêve, rebondir les tiroirs de sa caisse.

Malheureusement tout a une fin en ce monde ; les victuailles disparaissant et l’argent n’apparaissant pas, le mastroquet se décida à faire quelques représentations.

Sentant le terrain crouler la tribu leva le camp, emportant sans timbre de quittance la note qui s’élevait à la modeste somme de 850 fr.— Cette somme ne sera pas perdue pour tout le monde. Une bonne part en sera affectée à la propagande et à entretenir les liens de solidarité nécessaires entre les compagnons.