La montée du fascisme

, popularité : 3%

Le 8 juin, la Fédération C.F.T. des grands magasins distribue un tract annonçant son adhésion à la confédération F.O.

En août 1970, les syndicats des Galeries Lafayette informaient les travailleurs : « Les patrons orchestrent une parade fasciste en créant de toutes pièces un syndicat « bidon ». La C.F.T. est une association composée par les patrons, le gouvernement, les C.D.R. entre autres milices. »

En janvier 1970, les C.D.R. diffusent un document sur le syndicalisme, dans lequel ils déclarent qu’il faut :

  • « noyauter un ou plusieurs syndicats existants et modifier leur orientation actuelle » ;
  • remettre en cause « certaines décisions qui sont du ressort de la base » ;
  • envisager « l’aide financière de 1’ État » ;
  • contester la grève.

Le véritable sens de la pénétration de la C.F.T. dans F.O. correspond à la montée du fascisme et à sa structuration. Il s’agit des premiers pas d’un mouvement qui ne va pas se limiter là.

Camarades, organisons-nous car demain nous devrons nous défendre.