La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
Aux États-Unis, la prohibition ou qui tue
Article mis en ligne le 19 avril 2019

par Champion (A.)
Visites : 110 - Popularité :
7%
logo imprimer

Parmentier, voulant faire connaître la pomme de terre en France à son retour de captivité d’Allemagne, pour vaincre les répugnances à ceux qui considéraient ce tubercule bienfaisant, vénéneux, parce qu’il appartenait à une famille de plantes contenant un bon nombre de variétés vénéneuses, telle que la belladone, dut recourir à un stratagème. Il planta un champ de pommes de terre, mit des pancartes tout autour de son champ « Défense d’y toucher, sous peine d’être punis sévèrement », de solides clôtures et des gardes bien armés pour faire peur aux maraudeurs.

Seulement les gardes avaient l’ordre secret de laisser faire quiconque venait pour voler. Qu’arriva-t-il ? Les paysans, surpris d’une telle vigilance, se dirent que la pelure du Hanovre – comme on disait alors – devait être une chose de grande valeur, puisque Parmentier prenait tant de précautions pour éviter le larcin. Et ils esquivèrent le fusil des gardes, franchirent l’enclos et dépouillèrent ce pauvre Parmentier qui ne demandait pas mieux.

L’année suivante, tous les paysans du voisinage avaient leur petit coin de pommes de terre. C’est grâce à ce stratagème que nous avons le bonheur de voir la pomme de terre paraître sur notre table à tous les repas.

Cet officier du roi Louis xv était un fin psychologue, il savait qu’il suffit de défendre une chose à l’individu pour qu’aussitôt il la fasse

à suivre
A. Champion

Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2