À propos d’un article de la Razon

, popularité : 4%

On
lit dans la Razon, organe de la fédération de
Séville, no du 6 juillet :

Notre
collègue la Emancipacion de Madrid, dit dans son No
54 : « Nous avons reçu une circulaire très
importante envoyée par le Conseil général de
notre Association à tous les Conseils régionaux et aux
rédacteurs des journaux socialistes. »

La
Emancipacion ajoute : « Nous avons l’espoir que le
Conseil régional espagnol saura remplir son devoir en
communiquant cette circulaire à tous les Conseils locaux, afin
que les fédérations aient une connaissance exacte des
intrigues que quelques bourgeois ont ourdie dans le sein de notre
chère Association. »

Notre
collègue nous permettra de lui dire que nous ne croyons pas,
comme lui, que la simple lecture de ladite circulaire donnera aux
internationaux de notre Fédération régionale une
connaissance exacte des intrigues que quelques bourgeois ont ourdies
dans le sein de notre chère association
. Ce serait là,
cher collègue, prétendre que le compagnon Karl Marx et
les quarante-six autres signataires de la circulaire sont
infaillibles, chose qu’il ne sera pas possible de faire croire aux
internationaux de la région espagnole.

Les
graves accusations lancées par la circulaire contre des
membres de notre association, nous font un devoir d’entendre leur
défense, afin que les internationaux d’Espagne puissent
émettre un jugement impartial sur les intrigues, si
effectivement elles existant.

Le
Conseil fédéral saura, sans doute, se placer à
la hauteur de sa mission, et aura soin de réunir tous les
renseignements nécessaires, afin que les fédérations
locales puissent juger en connaissance de cause quels sont les hommes
qui, ne pouvant s’imposer par la force, ont essayé de le faire
par l’intrigue.

La
Emancipacion de Madrid, organe de M. Lafargue, a été
désavouée par tous les organes internationaux
d’Espagne, et quelques socialistes de Madrid viennent de faire
paraître, à côté du journal de Lafargue, un
organe réellement international, qui s’appelle el Condenado
(le Condamné), et auquel nous souhaitons fraternellement la
bienvenue. — On le voit, l’Espagne entière répudie
l’intrigue marxiste qui avait essayé de s’emparer de la
fédération espagnole.