Appel

, par  Noir et Rouge , popularité : 5%

 On a pu nous reprocher de ne pas aborder suffisamment des sujets plus spécifiquement anarchistes ou voisins comme l’autogestion, les collectivités libertaires espagnoles, les problèmes d’organisation et l’actualisation de l’anarchisme, etc. Nous reconnaissons ce déséquilibre par rapport au volume qu’occupe la non-violence dans notre revue. Pourtant, plutôt que de doubler inutilement certaines publications, nous préférons renvoyer nos lecteurs à celles-ci. En particulier « Noir et Rouge », cahiers trimestriels d’études anarchistes, nous paraît être intéressant par son ouverture à un anarchisme vivant, l’esprit sérieux de ses études, son souci réel du dialogue.

 Pareillement, nous encourageons nos propres lecteurs à appuyer l’initiative présentée par cette même revue :
« Il s’agit de pouvoir publier une série de textes qui sont trop volumineux pour tenir dans quelques pages de la revue, mais aussi trop importants pour continuer à rester inconnus (textes inconnus en français, ou épuisés depuis longtemps, ou même originaux).
Nous avons concrétisé cette proposition en mettant tout de suite à la disposition collective cinq textes préparés depuis déjà quelques années avec l’aide d’autres camarades. Ce sont :

  • « Leçons de la Guerre d’Espagne », de Vernon Richards, traduit de l’italien.
  • « Histoire de l’Anarchisme », de Max Nettlau, d’après les éditions italienne et espagnole.
  • « Anarchisme », de Borovoï, traduit du russe.
  • « Collectivités en Espagne révolutionnaire », texte original d’un travail universitaire.
  • Textes de Malatesta.

 Cette liste peut être allongée par toute proposition ou suggestion.

 On peut dire que l’essentiel, le fondement de la littérature anarchiste, est inconnu du public de langue française, et même des anarchistes, bien que tous déplorent cette insuffisance autant comme moyen de formation idéologique que comme contre-poison et présence libertaire. Jusqu’à maintenant, nos efforts n’ont réussi ni auprès des éditeurs ni auprès des groupes libertaires. Ni nos possibilités financières ni nos circuits de diffusion ne nous permettent d’assurer seuls ce travail. Nous lançons donc aujourd’hui cette idée de souscription auprès des militants libertaires, des abonnés, des amis. Réalisons collectivement ce travail, si vous êtes convaincu qu’il est nécessaire. Nous ouvrons une comptabilité à part, et d’après les fonds qui l’alimenteront, nous prendrons les décisions concernant leur utilisation — après en avoir informé les souscripteurs. Si la somme est suffisante, s’il y a suffisamment de promesses d’achat ou de vente, nous commencerons par imprimer un ou plusieurs de ces textes ; si la somme est insuffisante, si l’impression est impossible, nous les tirerons à la ronéo ; si la somme est trop minime, elle sera restituée aux souscripteurs. »

Noir et Rouge

Adresse : Lagant, BP 113, Paris 18e (ne pas mentionner « Noir et Rouge »), CCP Paris 16.682.17.