Temps Nouveaux (Les) 1919-1921

Cette revue se voulait la continuatrice des Temps Nouveaux d’avant-guerre. Son comité de rédaction était composé de Jean Grave, Tcherkesoft, Jean Wintsch, Christian Cornelissen, Émilio Costa, Jules Moineau, Marie Isidine, Charles Malato, Paul Reclus, J. Zielinski, Auguste Bertrand, Cleuet, Le Levé, Marc Pierrot, Charles-Ange Laisant, Charles Desplanques, Paul Gille, P. Richard, A. Depré, Jacques Reclus et Jacques Guérin.

Tous les membres de cette rédaction étaient signataires ou co-signataires du « manifeste des seize » une partie assez importante de la revue étant consacré à justifier leur attitude pendant la guerre.

Jean Grave, pour des raisons que j’ignore, se brouille avec la rédaction qu’il quitte en juin 1920, exigeant le titre dont il s’estime propriétaire. devant le refus du groupe éditeur (numéro 13 du 15 juillet 1920). Il fonde alors La Révolte et Temps Nouveaux.

Au bout de 24 numéros la revue disparait, sans doute faute de fonds suffisant. La plupart des membres de la rédaction se retrouveront dans Plus Loin, animé par Marc Pierrot.

Le site présentera une très grande partie de cette collection, ne manquent, pour l’instant, que les numéros 14 et 17. À noter que le numéro 18 (15 janvier 1921) est publié sous un autre titre : La Commune. Aucune explication n’est donnée et l’intérieur de la revue fait bien référence aux Temps Nouveaux.