Plèbe (La) n°1 (13 avril 1918)

Au sommaire

Ce numéro est déjà fortement censuré : un long article en page 3 (2 colonnes) et l’intégralité de la dernière page. De nombreux sont égallement censurés au cœur des articles

Déclaration (La Plèbe)

Propos de Spartacus (Spartacus)

L’attelage confédéral (Raymond Péricat)

L’aube de la vérité (Ermenonville)

La rançon du progrès (Rhillon)

Rumeurs et clameurs

La « Vérité » et l’offensive (Jean de Saint-Prix)

Eugénie, puericulture (G. Hardy)

Arrestation de Broutchoux

« L’affaire Guilbeaux » (Marcel Martinet)

Dans l’internationale

  • Allemagne (J.D.)
  • Russie
  • Mort d’un ploutocrate

Romain Rolland (Marcel Martinet)

La souscription s’élève à 597.15 francs, la revue fait la publicité de Ce qu’il faut dire


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 19 juillet 2008

Déclaration

La guerre, sous qui le monde entier agonise, a durement frappé parmi nous. Elle a frappé par la mort, frappé par le reniement.
Du moins, elle a arraché les masques, dévoilés les vrais visages. Elle a permis aux révolutionnaires et aux internationalistes sincères de se reconnaître et de se compter. (...)

samedi 19 juillet 2008
par  Spartacus

Propos de Spartacus

La vérité
Le comte Czernin a menti… Voilà qui est militaire. Ensuite, chacun de son côté, Clemenceau et Czernin, entrent dans les explications. Et cette voie-là, c’est la voie des aveux.
Oui, Czernin a menti. Mais ce qu’il a dit, c’était tout de même exact. Pourtant il a menti.
Le vrai, c’est qu’il a (...)

samedi 19 juillet 2008
par  Péricat (Raymond)

L’attelage confédéral

Dans un article intitulé « La Leçon de Clermont-Ferrand » et publié par le journal La Vérité (15 mars), j’écrivais : « Par notre attitude conciliatrice quoiqu’il nous en coûtât de renoncer, ne fut-ce que dans l’ordre du jour, à formuler tous les points qui légitiment notre opposition — nous avons voulu (...)

samedi 19 juillet 2008
par  Ermenonville

L’aube de la vérité

« La vérité est en marche, rien ne l’arrêtera. »
E. Zola
Nous étions assez désespérés pour croire impossible ou dérisoire d’arborer à nouveau l’immortelle parole de Zola, ce martyr de la Vérité. Et voici qu’un premier rayon de lumière traverse la nuit opaque de l’organisation ténébreuse ! La mémorable séance (...)

samedi 19 juillet 2008
par  Rhillon

La rançon du progrès

L’acier mène le monde.
Voilà soixante ans que les destinées des peuples sont réglées par la féodalité de l’acier.
Les principes et les sentiments, les devises et les formes politiques n’ont, socialement parlant, pas de valeur. Les faits économiques régissent toutes les manifestations importantes d’une (...)