Anarchisme et non-violence n°27 (octobre/novembre 1971)

Living Theatre

Mise en garde (Patrice Antona)

Historique (Patrice Antona)

L’anarchisme, la non‑violence, la révolution, le théâtre sont les quatre pôles autour desquels s’articulent l’action et le travail du Living. Ce qui suit est une sorte d’anthologie de textes et de citations qui, nous l’espérons, met­tront en lumière le cheminement de la communauté. Il va de soi que la pratique passée et présente du Living ne saurait être réduite à ces quelques déclarations.
  1. L’anarchisme (Julian Beck, Stefan Brecht)
  2. La non-violence
  3. La révolution
  4. Le théâtre (Julian Beck, Judith Malina, Bernard Vandewiele)

Discussion (Julian Beck)

Paradise now (Julian Beck)


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 29 août 2008
par  Beck (Julian)

Paradise now

Parce que nous voulons la révolution Et la révolution n’aura pas sa place Tant que nous n’aurons pas exorcisé la violence Car la violence est contre‑révolutionnaire La violence est le produit de notre civilisation Et la violence est le fondement de notre civilisation Et c’est notre civilisation que la (...)

jeudi 28 août 2008
par  Beck (Julian)

Discussion

— Je crois que c’est parce que vous êtes pacifistes que vous essayez d’apporter quelque chose par le théâtre. Croyez‑vous donc d’après tous les publics que vous avez eus que le théâtre, l’art en général, peut éveiller les gens ?
— Je trouve qu’il y a une différence entre des actes, des gestes, des mots ou (...)

jeudi 28 août 2008
par  Beck (Julian), Malina (Judith), Vandewiele (Bernard)

Le théâtre

Ces deux textes visent à préciser la façon dont Julian Beck et Judith Malina envisagent leur travail théâtral. En ce qui concerne le détail des réalisations de la troupe, nous considérons que l’exposé succinct contenu dans l’historique du Living est très insuffisant. Le lecteur pourra se reporter avec (...)

jeudi 7 août 2008

La révolution

Pour le Living, la civilisation occidentale est pratiquement identifiée au mal. C’est elle qui, au cours des siècles, a détruit la « belle, bonne et saine brute » que fut l’homme primitif. Elle nous a contraints à nous murer dans notre rôle social et à refuser toute expression de nos sentiments. (...)

jeudi 7 août 2008

La non-violence

Il serait illusoire de prétendre exposer une conception cohérente de la non‑violence du Living. Sur ce point comme sur d’autres, les opinions des différents membres de la compagnie sont sujettes à des divergences considérables.
« Judith et moi sommes opposés à la violence physique faite aux individus, (...)