L’Avenir Social n°2 (février 1908)

Compte-rendu pour l'année 1907

Deux ans d’expérience (Madeleine Vernet)

État financier

La vie à l’« Avenir Social » (Madeleine Vernet)

Éducation et enseignement (Louis Tribier)

Hier et demain (Madeleine Vernet)

À nos amis ! (Madeleine Vernet)

Tableau des cotisations et souscriptions

Publications de l’Avenir Social (liste de brochures disponibles, non transcrit ici)

Pour finir (Madeleine Vernet)


La revue est imprimée par l’imprimerie « La Libératrice », 83 rue de la Santé (XIIIe, dont elle fait la publicité en dernière page.

Aucun prix de vente n’est indiqué sur la revue.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 9 novembre 2008
par  Vernet (Madeleine)

Deux ans d’expérience

Voici que l’Avenir Social termine sa seconde année d’existence et fidèles à notre promesse, nous venons dire à nos amis ce que fut cette seconde année.
Elle ne fut pas moins dure que la première. Elle fut lourde de difficultés matérielles, de soucis moraux, d’ennuis de toutes sortes. Aux tracasseries (...)

dimanche 9 novembre 2008
par  Vernet (Madeleine)

État financier

En caisse au 1er janvier 1907 181,25 Pensions des Pupilles 7787 Sommes d’entrée 810 Membres adhérents 355 Souscriptions diverses 1971 Vente de cartes postales 157,95 Vente de brochures et chansons 109,35 Sommes reçues diverses 404,85 Tombola de juin-octobre 1907 359,75 Total (...)

dimanche 9 novembre 2008
par  Vernet (Madeleine)

La vie à l’« Avenir Social »

Enfants
Jusqu’au 1er octobre 1907, nous avons eu à l’« Avenir Social », trente enfants. — Pour plusieurs raisons, dont l’essentielle a été le départ forcé de huit petits garçons ; ce nombre a baissé brusquement, et, au 31 décembre, nous nous retrouvons avec seulement vingt enfants : cinq garçons et quinze (...)

dimanche 9 novembre 2008
par  Tribier (Louis)

Éducation et enseignement

Sur ce sujet, je vais laisser pour un moment la parole à Louis Tribier, mon compagnon, mon meilleur ami, le collaborateur dévoué sans lequel je me serais parfois trouvée bien seule dans les jours d’adversité.
Je transcris donc, ici, la réponse de Louis Tribier à une lettre de critique, lettre (...)

dimanche 9 novembre 2008
par  Vernet (Madeleine)

Hier et demain

Regard en arrière
Au 1er avril 1908, il y aura tout juste deux ans que l’« Avenir Social » a ouvert ses portes à ses premiers pensionnaires.
Il était pauvre. Je l’ai dit dans notre premier bulletin, sans l’aide pécuniaire de ma mère, je n’aurais pas pu commencer cette tentative. Cette dette de 4.740 (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique