La Revue Anarchiste n°1 (janvier 1922)

Au sommaire

Sursum corda ! (Sébastien Faure)

À nos amis (Sébastien Faure)

Échos et coups de griffe (Moustarde)

Revue des journaux (Pierre Mualdès)

Revue des revues (Maurice Wullens)

Simples aperçus (Édouard Lapeyre)

Rions un brin (Mauricius)

Anarchie et démocratie (Max Stéphen)

Histoire d’Alexandre Millerand (Génold)

Enquête sur le « fonctionnarisme syndical » (Sébastien Faure)

Le mois écoulé

Ce qui se passe

La politesse et les enfants (Eugénie Casteu)

Le Mouvement international

En Russie

Enguirlandages

Écoutons nos compagnes

La voix syndicaliste

La vie littéraire

La vie artistique (L. Julliard)

La vie théâtrale


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 6 mai 2009
par  Faure (Sébastien)

Sursum corda !

Il me plait et il me semble utile de consacrer les premières pages de cette Revue aux résolutions qui ont été prises, par l’unanimité des Anarchistes réunis en Congrès, à Lyon, fin novembre 1921.
Ces résolutions précisent admirablement l’attitude des libertaires à l’égard des principales questions que (...)

mercredi 6 mai 2009
par  Faure (Sébastien)

À nos amis

Les camarades qui rédigent La Revue Anarchiste forment un groupement dont tous les membres sont étroitement unis en une fraternelle collaboration.
S’ils ont accepté que je sois chargé de cette rédaction d’ensemble qui harmonise et fortifie les multiples parties d’un mécanisme assez compliqué, c’est, (...)

mercredi 6 mai 2009
par  Moustarde

Échos et nouvelles

Nécrologie
Le dernier bidon de pommade académique et officielle est à peine dégorgé sur la dépouille bleu-blanc-rouge du gaga insulteur de Wagner, que la France ― cette dame à qui Mangin prête vie mais qu’on ne voit jamais que sur les images — fait encore une perte excessivement douloureuse.
Le « doyen (...)

mercredi 6 mai 2009
par  Mualdès (Pierre)

Revue des journaux

La presse quotidienne dite d’information, la grande bourreuse de crânes, remplit consciencieusement son rôle de vile domesticité. Avec une maestria digne d’une meilleure cause, elle dénature les faits, tronque, arrange les déclarations des personnages en vue suivant les ordres gouvernementaux, ou les (...)

mercredi 6 mai 2009
par  Wullens (Maurice)

Revue des revues

Henri Barbusse parlait dernièrement dans l’Humanité de : ces anarchistes intellectuels qui savent bien ce qu’ils ne veulent pas, mais ne savent pas ce qu’ils veulent. . Ce n’est pas ici le lieu de réfuter ce paradoxe verbal autant que verbeux.
Mais comme ce soir, l’esprit porté à la rigolade, je veux (...)