Les Temps nouveaux n°3 (15 septembre 1919)

au sommaire

« Clarté »

La question juive (Dr L.F.)

Sur le Traité de paix (Jean Grave)

Le rôle de l’Italie et la paix mondiale (Christian Cornelissen)

Les faits du mois (Marc Pierrot)

La fin d’une mission (Marc Pierrot)

Le coin des lecteurs

À travers le monde

Au travail (Jean Grave)


La souscription pour ce numéro s’élève à 384,10 francs[


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 1er novembre 2009

« Clarté »

[(Le 24 août dernier, M. Guichard ayant refusé le visa d’une affiche du Groupe « Clarté » protestant contre l’intervention des Alliés en Russie, les citoyens Anatole France et Henri Barbusse, ont protesté, en date du 28 du même mois, auprès du Ministre de l’Intérieur, par une lettre véhémente où ils (...)

dimanche 1er novembre 2009
par  Dr. L.F.

la question juive

La solution que lui a donnée la Conférence de la Paix, quoique inspirée d’une évidente bonne volonté, porte l’empreinte de l’empirisme et de l’incohérence à la mode. Les puissants du jour ne sont pas seuls responsables de ces décisions. Les principaux intéressés, juifs et gouvernements antisémites ne leur (...)

dimanche 1er novembre 2009
par  Grave (Jean)

Sur le Traité de paix

Après des mois et des mois de bavardages qu’il ne fut pas permis à la presse de divulguer au public ; après beaucoup de marchandages que, si la censure n’existait pas, je qualifierais de honteux ; après je ne sais quels maquignonnages qu’il a fallu tripatouiller pour arriver à satisfaire les appétits (...)

dimanche 1er novembre 2009
par  Cornélissen (Christian)

Le rôle de l’Italie et la paix mondiale

Ces jours-ci, un philosophe français, bon connaisseur de l’histoire italienne, faisait remarquer que le Gouvernement de Rome court le danger d’avoir bientôt le sort du fameux Machiavel, qui finit ses jours dans un faubourg de Florence, abandonné de tous et dans la plus grande misère, — non pas parce (...)

dimanche 1er novembre 2009
par  Pierrot (Marc)

Les faits du mois

La vie chère. – Le mois passé a été marqué par quelques incidents, parfois violents, au sujet de la vie chère.
Le bon public, le peuple, autrement dit les consommateurs, ou, en argot théâtral, les cochons de payants, se sont regimbés contre la hausse du prix des produits maraîchers. Il en est résulté (...)