L’Autonomie Individuelle n°7 (décembre 1887)

Au sommaire

Pourriture sociale (A. Carteron)

L’économie politique (Julendré)

L’emblème (J.-K. Huysmans)

Protection et libre échange (G. Deherme)

Les quais de demain (Colline)

La décadence bourgeoise
période progressive (1792—1830) (G. Deherme)

Chronique du mois (Némo)


La revue précise, dans la petite correspondance :

Anarchie, en un seul mot, prend un sens politique et représente l’État d’un peuple qui n’a plus de chef, plus d’autorité à laquelle il obéisse, où le pouvoir gouvernemental est entravé ou suspendu. Par extension, on fait du mot, dans le langage courant, le synonyme de désordre et de confusion. — An-Archie, en deux mots, avec la division comme l’a écrit Proudhon, est l’expression d’un état social dans lequel l’ordre résultera des libres rapports économiques des individus sans constitution d’autorité politique.

Ainsi orthographié, le mot exprime plus exactement notre idée et nous paraît moins sujet aux interprétations fantastiques qu’on en fait en général.


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 14 janvier 2010
par  Carteron (Albert)

Pourriture sociale

L’édifiant spectacle auquel nous assistons depuis plus de deux mois n’a pas encore pris fin. Cette fois, c’est au complet ; la société politique au milieu de laquelle nous grouillons a enfin produit et montre son œuvre putréfiante : Pas un de ses vermoulus échelons sociaux qui en sorts indemne, pas un (...)

jeudi 14 janvier 2010
par  Julendré

L’économie politique

La science économique doit être considérée comme une des parties de la science sociale nécessaire an progrès du bien-être de l’humanité. Cette science, déterminant les lois de la production et de la consommation par la méthode expérimentale, qui n’admet pour vrais que les faits dont l’observation ou (...)

jeudi 14 janvier 2010
par  Huysmans (J.-K.)

L’emblème

Ce palais que d’inconscients architectes dédièrent à la gloire de la Musique, se dresse sur l’imposante estrade du Trocadéro, comme l’un des plus véridiques emblèmes du Paris moderne.
Vue de face, cette bâtisse, construite en fer à cheval, présente une gigantesque rotonde que surmontent deux tours (...)

jeudi 14 janvier 2010
par  Deherme (Georges)

Protection et libre échange

L’heure des tergiversations est passée. Deux perspectives économiques s’offrent à l’État bourgeois, – deux systèmes absolus et opposés. L’un – le protectionnisme – réclame, exige du Gouvernement une prohibition énergique. L’autre – le libre-échangisme – se recommande à nos sympathies par ses tendances (...)

jeudi 14 janvier 2010
par  Colline

Les quais de demain

Nous recevons du « Solitaire » la lettre rectificative suivante : « Votre collaborateur Colline, dans le nO6 de L’Autonomie individuelle, rendant compte de ma publication, Les Fauteurs de la Commune, dit :
– « Mais hélas ! l’auteur, pas plus que les communalistes, n’échappe au sectarisme et à (...)