Plus Loin n°6 (15 août 1925)

Au sommaire

Le progrès moral

  • IV. Le relâchement des moeurs (Marc Pierrot)

Sincérité et tolérance (J.-M. Guyot)

La Communauté au service de l’individu (Paul Reclus)

Les idées et les faits

  • Quelques à-côté des problèmes économiques et syndicaux de la Russie sovietiste (A. Schapiro)

De l’indépendance de la critique dramatique (André Billy)

Bilbliographie


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 16 janvier 2011
par  Pierrot (Marc)

Le progrès moral

Si je considère l’adoucissement et le raffinement des mœurs comme progrès moral, si je donne la joie de vivre, et non la pénitence, comme but de la vertu, on me dira que je fais le tableau d’une société d’aristocrates. Je n’y contredis pas. L’idéal humain me semble être l’avènement d’une Société où la (...)

dimanche 16 janvier 2011
par  Guyau (J.M.)

Sincérité et tolérance

La sincérité absolue, la sincérité, impersonnelle pour ainsi dire et sans passion est le premier devoir du philosophe. Arranger le monde selon ses préférences personnelles – par exemple ne chercher que les hypothèses les plus « consolantes » non les plus probables – ce serait ressembler à un commerçant (...)

dimanche 16 janvier 2011
par  Reclus (Paul)

La communauté au service de l’individu

Les anciennes formes de la domesticité sont en cours de disparition ; non seulement la « bonne à tout faire », mais aussi l’épouse-servante. Celle-ci se trouve encore dans nombre de campagnes où n’ont pas pénétré les revendications féministes, et la « bonne », déjà moins servile qu’autrefois, dans les (...)

dimanche 16 janvier 2011
par  Schapiro (A.)

Quelques à-côtés des problè-mes économiques et syndicaux de la Russie sovietiste

C’est en novembre 1924 qu’a eu lieu le VIe Congrès des Syndicats de l’U.R.S.S. Ce Congrès avait une importance exceptionnelle. Tout d’abord, à cause de la Délégation fraternelle des Trade-Unions Anglaises qui y occupait les fauteuils d’honneur, et ensuite à cause des nouvelles directives que les chefs de (...)

dimanche 16 janvier 2011
par  Billy (André)

De l’indépendance de la critique dramatique

Du Mercure de france… Je ne vous parlerai pas (de cette pièce), n’ayant pas eu l’honneur d’y être convié, ni même de M. le Secrétaire général du théâtre de la M… la moindre réponse à ma demande de service. Il n’y a là d’ailleurs rien que de normal et je n’aurais certes pas songé à vous signaler le fait, si un (...)