Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 3 juillet 2011

Editorial

Notre dossier est consacré à Ba Jin (Pa Kin ou Pa Chin, selon le système de transcription adopté, de son vrai nom Li Feigan). Né à Chengdu (Sichuan) en 1904, le vétéran des lettres est aujourd’hui l’écrivain chinois le plus connu, que ce soit en Chine ou à l’étranger. Son nom a été avancé à diverses (...)

dimanche 3 juillet 2011
par  Trifon (Nicolas)

La dérive roumaine

Pour rappeler le drame qui se joue au quotidien et dans l’absolu depuis une bonne décennie au pays du génie des Carpates, je me tiendrai à deux bons mots issus de la nouvelle sagesse alimentaire et existentielle des autochtones :
— Quelle est la blague la plus courte en Roumanie ? Bon appétit !
— (...)

dimanche 3 juillet 2011
par  Pino (Angel)

Ba Jin, pour un musée de la « Révolution culturelle »

Entre décembre 1978 et août 1986, Ba Jin a publié cent cinquante essais dans le supplément littéraire du Da Gong Bao [l’impartial] de Hong Kong, le Da Gong Yuan [le grand jardin], essais qui ont parfois été repris dans la presse intérieure (entendre par là la presse de Chine pop.) et qu’il a ensuite (...)

dimanche 3 juillet 2011
par  Ba Jin

Les fils de famille noble

Le problème des fils de famille noble , en fait, j’y réfléchis depuis déjà longtemps. Dès que les journaux se taisent, les rumeurs vont particulièrement bon train : « le fils d’un tel ou d’un tel a commis tel acte », « le fils d’un tel ou d’un tel a été arrêté ». Ce genre de phrases circule longtemps. À (...)

dimanche 3 juillet 2011
par  Ba Jin

Se souvenir

Récemment, et à plusieurs reprises, j’ai rêvé que j’étais revenu au temps où l’on chantait haut et fort des « opéras modèles ». En me réveillant, je me suis senti chaque fois mal à l’aise. Vingt ans après, comment pouvais-je me montrer aussi faible ? Dans le dernier « Au fil de la plume » , j’évoquais comme une (...)