La Revue anarchiste n°7 (juillet 1922)

Au sommaire

Étude de doctrine et d’actualité

Revue des Journaux (Pierre Mualdès)

Revue des Revues (Maurice Wullens)

Choses vécues (3e lettre)

Le bon grain et l’ivraie

Philosophie de l’insoumission (Félix Pignal, M. Nettlau)

Enquête en cours

La Science et l’Anarchisme (Léon Rouget)

La Religion de Tolstoï (F. Élosu)

La Voix syndicaliste (André Colomer)

Écoutons nos Compagnes :

Ce qui se passe :

La Louise Michel du Sahara, Isabelle Eberhardt.

À l’étalage du bouquiniste (P.V.)

La Vie théâtrale (André Colomer)

À nos lecteurs

Quand l’UNION ANARCHISTE prit la décision de publier cette Revue, les camarades me demandèrent d’en assurer la rédaction d’ensemble.

J’ai consenti à assumer la charge matérielle et la responsabilité morale de cette rédaction jusqu’à ce que la REVUE ANARCHISTE fût suffisamment orientée, répandue et assise.

C’est un résultat acquis : la REVUE ANARCHISTE, après sept mois d’existence, est parvenue au premier rang des publications de cette nature. Elle a groupé en France et à l’extérieur, des collaborations régulières et précieuses. L’élan est donné, la voie est tracée ; il n’y a plus qu’à suivre.

Désormais plus de rédacteur principal devenu inutile. Je rentre dans le rang et, au même titre que tous les autres collaborateurs, je contribuerai à la bonne rédaction de notre chère Revue.

C’est notre ami André Colomer qui, spécialement attaché à la rédaction du LIBERTAIRE s’occupera, comme Secrétaire de la Rédaction, de celle de la Revue.

De son côté, notre ami Descarsin, surchargé de besogne par l’administration de la LIBRAIRIE SOCIALE, a demandé à être déchargé du travail d’administration de la REVUE ANARCHISTE. Et c’est notre camarade Content qui, déjà administrateur du LIBERTAIRE, administrera la Revue.

Ainsi, la rédaction du LIBERTAIRE et de la REVUE sera aux soins de Colomer, comme l’administration de ces deux périodiques sera aux soins de Content.

En conséquence, nous prions nos collaborateurs, abonnés et lecteurs de prendre note que à l’avenir, tout ce qui concerne la rédaction doit être adressé à COLOMER, 69, Boul. de Belleville, Paris (XIe) et tout ce qui a trait à l’administration, à CONTENT, même adresse.

Sébastien FAURE.

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 4 septembre 2011
par  Vigné d’Octon (Paul)

La Louise Michel du Sahara, Isabelle Eberhardt

Comme on a pu le voir par la lecture de mes précédentes études sur Sébastien Faure et Jack London, ce n’est point par un pur caprice de mon esprit en quête de personnalités fortes et originales, que j’ai rapproché ici le grand écrivain anglo-saxon et l’orateur anarchiste français. Si je n’ai pas été (...)

dimanche 4 septembre 2011
par  Véber (Paul)

Ce qui se passe dans les syndicats

Ce qui se passe dans les Syndicats ?
Des choses pénibles en vérité.
Pénibles, non pas pour quelques hommes, mais pour la classe ouvrière qui se trouve entraînée malgré elle vers la corruption, la décomposition, qualités (??) dominantes de la politique.
Ceci dit sans phrases, quoique représentant bien (...)

dimanche 4 septembre 2011
par  Voline

Choses vécues

L’état économique de la Russie actuelle est un des nerfs les plus sensibles de la « politique internationale » contemporaine. Donc, on en écrit, on en parle beaucoup. Les journaux de tous les pays et de toutes les tendances, les grandes revues, les ouvrages spéciaux sont en train d’examiner et de (...)

dimanche 4 septembre 2011
par  Fabbri (Luigi)

Le mouvement social en Italie

Le mouvement social en Italie peut présentement se résumer en peu de mots : On va à reculons d’une allure progressivement accélérée. Sur tous les terrains, la réaction triomphe : moralement, intellectuellement, politiquement et économiquement.
Moralement, la période actuelle est caractérisée par une (...)

dimanche 4 septembre 2011
par  Wullens (Maurice)

Revue des Revues

J’avais annoncé l’autre jour en mémento deux revues : Le Monde Nouveau et Choses de Théâtre, en promettant d’y revenir plus longuement. Le Monde Nouveau n’a pas continué ses envois : j’en parlerai quand je le recevrai régulièrement.
Pas contre, je viens de recevoir le numéro de juillet des Choses de (...)