La Voix du travail n°5 (15 nov./15 déc. 1926)

Au sommaire

Congrès des syndicats autonomes

Il faut sauver Sacco et Vanzetti

Être ou ne pas être (Pierre Besnard)

Le « Péril Anarchiste » dans les Syndicats (A. Schapiro)

Sous le signe de l’Autonomie (L. Huart)

Pour les Mineurs Anglais en grève (Secrétariat de l’A.I.T.)

Le Syndicalisme Individualiste (A. Schapiro)

La débâcle des Internationales Syndicales

Deux exemples d’« unité syndicale »

Une Rectification (réponse de Paul Louis)

Solidarité pour les Mineurs Anglais (appel de fond en soutien aux mineurs en grève, non transcrit ici)

Le Mouvement Syndicaliste Autonome

Le monde ouvrier

  • Angleterre
  • Autriche
  • Mexique

Une Œuvre Syndicale


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 23 septembre 2012
par  Schapiro (A.)

Le « Péril Anarchiste » dans les Syndicats

C’est bien le cas de le dire : Les syndicalistes se disant révolutionnaires ont peur de leur propre ombre. À bout d’arguments, dégonflés sur le terrain de l’unité syndicale comme sur celui de l’autonomie corporative, les adversaires entêtés, obstinés et aveugles de la 3e C.G.T. s’en prennent à autre (...)

dimanche 23 septembre 2012
par  Besnard (Pierre)

Être ou ne pas être

C’est la question qui se pose actuellement pour les syndicalistes. De leur décision dépens la vie ou la mort d’un mouvement qui fut le suprême espoir d’affranchissement de la classe ouvrière et qui doit le redevenir.
Il est inutile d’essayer de se dissimuler la gravité de l’heure. Elle est (...)

dimanche 23 septembre 2012

Congrès des syndicats autonomes

Lyon, les 15 et 16 Novembre 1926
Par la Voix du travail nos 3-4, tous les syndicats autonomes connus du Comité d’organisation ont été invités au Congrès national qui doit se tenir à Lyon les 15 et 16 novembre 1926 — salle de la mairie du 6e arrondissement, rue Bossuet, — et non du 7e comme nous (...)

dimanche 23 septembre 2012
par  Schapiro (A.)

Le Syndicalisme Individualiste

Depuis longtemps déjà et surtout dans les rangs révolutionnaires où le principe de la solidarité et de l’appui mutuels était considéré être à la base de toute activité, le proverbe « un pour tous, tous pour chacun » était l’axiome même de l’idéalisme d’avant-garde. Et non seulement de l’idéalisme. Car à quoi (...)

dimanche 23 septembre 2012
par  Huart (Lucien)

Sous le signe de l’Autonomie

Après l’écoulement des espoirs que les syndicalistes avaient mis dans la C.G.T.U., il était naturel qu’ils cherchassent un remède aux maux qui accablaient le syndicalisme ; mais, on ne reçoit pas impunément des coups aussi terribles. Le jugement, la sagacité, la virilité même des syndicalistes sortait (...)