Les Temps nouveaux n°13 (15 juillet 1920)

Au sommaire

Réflexions sur les idées de Bertrand (M. Pierrot)

La Ruine décrétée de l’Autriche et le Boycottage inopportun de la Hongrie (Max Nettlau)

Solidarité et Responsabilité (F. David)

L’Idéal coopératif (R.C.)

Le Statut social (Auguste Bertrand)

Le Problème de la Liberté (Paul Gille)

Les Conseils d’ateliers sont-ils « condamnés » ? (Christian Cornélissen)

Les Lettres et les Arts

À travers le Monde

Les âneries d’un Ministre

Faits et Documents


La revue passe les communiqués suivants :

Jean Grave nous écrit : « Je demande au Comité de rédaction de publier dans le prochain numéro que, ne pouvant m’entendre avec ses membres, je leur ai demandé d’abandonner le titre d’une publication que, selon moi, ne représente pas la publication actuelle, et que, m’ayant refusé, je me suis séparé complètement d’eux. »
 

* * *


Notre camarade Nettlau nous prie de remercier bien cordialement tous ceux qui lui sont venus en aide. Cependant, malgré la pénible situation matérielle dans laquelle il se trouve, les préoccupations de notre ami vont avant tout à la grande collection des publications d’avant-garde qui est le but de trente années de sa vie. Aussi, Nettlau nous demande de consacrer l’obole des camarades aux frais qu’occasionne cette grande œuvre d’intérêt général qui, au milieu des difficultés présentes, risque de péricliter.

Nous avons reçu, le mois dernier L. L. (Lorient), 10 fr. ; I.D., 5 fr. ; J.D., 5 fr.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 3 octobre 2012
par  Pierrot (Marc)

Réflexions sur les idées de Bertrand

L’article de Bertrand, sur le Statut Social, a suscité quelque émotion chez plusieurs de nos camarades. Comment un anarchiste peut-il crier : « Vive le Franc ? » Allons-nous rabaisser notre idéal aux bons de travail des socialistes ?
On peut ne pas partager les idées de Bertrand ; et je dirai plus (...)

mercredi 3 octobre 2012
par  Bertrand (Auguste)

Le statut social

(Suite)
Le moindre despotisme
Pour situer la question, Cornélissen use d’un plaisant apologue. Quatre personnes, marchant de front, tiennent la largeur du trottoir. En sens inverse arrive un homme seul. Va-t-il bousculer les quatre autres pour passer ? Ceux-ci l’obligeront-ils à descendre sur la (...)

mercredi 3 octobre 2012
par  Nettlau (Max)

La Ruine décrétée de l’Autriche et le Boycottage inopportun de la Hongrie

La Camarade Cornélissen-Rupertus, nous communique une longue lettre qu’elle a reçu de notre ami Max Nettlau. Devant l’intérêt exceptionnel de cette correspondance, nous n’avons as hésité à en publier la majeure partie.Vienne, le 20 juin 1920.
… Des remarques sur l’Autriche intéressent-elles encore (...)

mercredi 3 octobre 2012
par  David (F.)

Solidarité et responsabilité

C’est devenu une banalité de dire dans les milieux anarchistes : la domination bourgeoise durera autant que la sottise humaine. Pour grande que soit cette sottise, je ne la crois pas incurable. Si on considère les tentatives de révolte du prolétariat, révoltes qui se manifestent le plus souvent sous (...)

mercredi 3 octobre 2012

L’idéal coopératif

Je disais dans mon dernier article, que la Coopération poursuit deux buts :
Un but économique : répartition des marchandises dans les meilleures conditions pour les consommateurs ;
Un but spirituel et moral : création d’œuvres d’éducation, de distractions (intellectuelles, sportives) et de (...)