L’Unique n°17 (janvier/février 1947)

Au sommaire

Biologique ! (Sagittarius)

La marche triomphale (A. Bailly)

Ma conception de l’amour (Nexpos)

Haute école (Manuel Devaldès)

Tolstoï était-il individualiste ? (Juan de Iniesta)

Faut-il dire la vérité ? (Gérard de Lacaze-Duthiers)

Je pense… donc j’écris (R.M.)

La ruche endormie (Eugène Bizeau)

Au gré des jours (E. Armand)

Partialité ou impartialité de l’éducation (Ixigrec)

La philosophie de l’égoïsme (James L. Walker)

Vains propos (Louis Estève)

Éros dans le IIIe Reich (Eugène Relgis)

Poème pour l’amie (E. Armand)

« Onéïda » et le « mariage complexe » (E. Armand)

Férocité (Boucher de Perthes)

Trois mots aux amis (non transcrit ici)

Funérailles par anticipation (Jean Marestan)

J’aime le soir (Daniel Caron)

O magnifique lune (Pierre Bérgé)

Correspondance

La poupée d’amour (Pierre-Valentin Berthier)

Réflexions sur la beauté (M. Grivet-Richard)

En marge des compressions sociales

La Fontaine et sa philosophie (Ixigrec)

Du haut de mon mirador (Qui Cé)


La revue organise les réunions suivantes

  • Lundi 24 février : « La psycho-sociologie des slogans », par Gérard de Lacaze-Duthiers.
  • lundi 31 mars : « Le poète russe Michel Lermontoff »T par Jane Hyrem. (Auditions de quelques poèmes traduits par Olga Goutvein).
  • Lundi 28 avril : « Laurent Tailhade, sa vie et son œuvre », par Aurèle Patorni.
  • Lundi 26 mai : « L’homme, les sous-hommes, les surhommes », par A. Ste Laguë.
  • Lundi 30 juin : « Présence nécessaire de l’homme dans une économie nouvelle », par Robert Jospin.