Les Temps Nouveaux n°18 (15 janvier 1921)

Au sommaire

La vague de baisse – L’Emprunt 6 % (Christian Cornélissen)

La politique syndicaliste et l’esprit libertaire (Adolphe Hodée)

Degrés de Nationalisme (Paul Reclus)

Le Congrès de Tours

Quelle forme doit revêtir la coopérative de consommation (C.V.)

Anarchistes et Bolcheviks dans la révolution russe (Bronilas-Zrytel)

Paradoxes

Les Lettres et les Arts

Livres et Journaux

  • L’Amour libre (M.P.)
  • Divers
    • Une saleté
    • L’organe de la C.G.T.
    • Nous avons reçu
    • Signalons
    • Bureau International du Travail
    • Langue allemande

À travers le Monde

Faits et Documents

La revue annonce le décès de Charles Guieysse :
Le sociologue Charles Guieysse, un vieil abonné des Temps Nouveaux, vient de mourir.

Il s’était surtout fait connaître comme directeur des Pages Libres, une excellente revue d’avant-garde dont les numéros ne comprenaient souvent qu’une seule question de sociologie, bien définie, traitée à plusieurs points de vue.

Humaniste et humanitaire de la bonne race, franc-tireur du socialisme, Guieysse était d’une rare largeur d’esprit


Les problèmes financiers commencent à vraiment se faire sentir pour les Temps Nouveaux qui publient cet entrefilet exposant la situation et expliquant l’absence de numéro en décembre :

Pourquoi nos abonnés n’ont-ils pas reçu de numéro en décembre ? La cause en est, en définitive, à notre situation financière.

Le prix de l’abonnement aux Temps Nouveaux, en effet, n’est plus en rapport avec le prix de revient de la revue. Nous avons tenu le coup aussi longtemps que possible, puis nous sommes partis à la recherche d’un imprimeur dont les conditions fussent moins rigoureuses. Nous avons trouvé, mais le changement a coûté un gros retard à l’apparition du numéro de novembre. Devant ce retard, nous avons décidé de sauter le numéro de décembre, ce qui, du même coup, atténue sensiblement nos difficultés pécuniaires.

Nos abonnés ne nous en voudront pas de les avoir frustrés d’un numéro.

Le présent numéro paraît dans les mêmes conditions de provisoire que le précédent. Le prochain sera, espérons-nous, mieux présenté.


Pour ce numéro, la souscription s’élève à 379,25 francs.