Témoins n°3/4 (automne — hiver 1953/1954)

Au sommaire

Chansons de route et de déroute (Claude Le Maguet)

Claude Le Maguet par :

  • Charles Vildrac
  • W. Marti
  • A. Prudhommeaux,
  • J. P. Samson
  • G. Trolliet

Gloses

Mystification dialectique et vérités

Témoins intemporels : Saint-Simon

Carnet

Lectures

La poésie

Périodiques et correspondance (Robert Proix, Jean-Paul Samson, François Bondy)


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 3 juillet 2007
par  Bondy (François), Proix (Robert), Samson (Jean-Paul)

Périodiques et correspondance

Au risque de paraître indiscrets, nous commencerons cette brève rubrique par nous-mêmes, puisqu’il s’agit d’abord d’un texte déclenché par la déplorable lettre de Georges Duhamel publiée dans « Témoins 2 » ; jugeant en effet que notre propre réponse appelait un complément, notre ami Robert Proix a rédigé (...)

mardi 3 juillet 2007

Notules

Si nous dénonçons ici l’imposture du socialisme césarien et esclavagiste de l’État russe et de ses acolytes de parti, cela ne peut pas nous empêcher de savoir et de dire qu’il est des âmes communistes devant qui l’on éprouve autant de respect que devant certaines âmes chrétiennes. Cette constatation, on (...)

mardi 3 juillet 2007
par  Le Maguet (Claude)

La poésie

Autant, et ce n’est pas peu dire, que d’être, lorsqu’il vous accueille si parfaitement égal à lui-même et, – c’est la même chose, – si merveilleusement pareil à son œuvre, oui, autant que de tout cela, je suis reconnaissant à Charles Vildrac de m’avoir révélé l’existence, aujourd’hui proprement miraculeuse, (...)

Lectures

« Le Discours de la dernière chance », par Paul Rassinier (Édition de La Voie de la Paix)
P. Rassinier – qui a décrit son expérience de déporté dans « Passage de la Ligne » et qui, dans « Le Mensonge d’Ulysse », a tenté de refaire sur le thème concentrationnaire le travail accompli par l’Américain Norton Cru (...)

mardi 3 juillet 2007

Lectures

Décidément, Jean-Jacques Morvan, dont on a pu lire ci-dessus les pages sur le livre de Vilallonga, est poète. Dès avant, – lors de notre dernier passage à Paris cet automne, – de se mettre amicalement en quatre pour nous procurer le roman de Biondi, il nous l’avait (croyait-il) raconté : histoire (...)