Plus Loin (1925-1939)

Plus Loin fut la revue animée par d’anciens collaborateurs des Temps Nouveaux d’avant et d’après la première guerre mondiale.

Les principaux collaborateurs furent Marc Pierrot (qui d’ailleurs en fut le principal animateur), Paul Reclus, Marie Goldsmith (Marie Isidine)… Tous ayant été partisan du fameux « manifeste des seize ». À noter — à propos de ce manifeste — que la revue revint parfois sur cet événement, les rédacteurs refusant toute remise en cause de leur attitude pendant la guerre.

Revue d’excellente tenue, fortement anti-individualiste. Son « rayonnement » semble (c’est à confirmer) avoir été assez faible, quoi qu’il en soit, l’historique des rédacteurs semble les avoir fortement coupé du mouvement libertaire français.