Témoins n°7 (automne 1954)

Au sommaire

Lettre à Georges Bernanos (Simone Weil)

Notes sur l’art d’écrire (Edgar Poe)

En épelant Rilke (Jean Paul Samson)

Bakounine et la science (Gaston Leval)

Un témoignage temporel

Carnet


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 20 août 2007
par  Weil (Simone)

Lettre à Georges Bernanos

« Etre toujours prêt à changer de côté comme la justice, cette fugitive du camp des vainqueurs. »
Simone Weil, « La Pesanteur et la Grâce »
[(Nous devons à notre camarade Albert Camus de pouvoir publier cette lettre de Simone Weil à Bernanos, dont récemment Silone, qui en avait pu lire la traduction (...)

lundi 20 août 2007
par  Poe (Edgard)

Notes sur l’art d’écrire

Si je devais définir en quelques mots ce que j’entends par « l’art », je dirais que c’est « la reproduction de ce que les sens connaissent de la nature à travers le voile de l’âme ». L’imitation directe de la nature, si exacte qu’on la suppose, n’autorise personne à prendre le nom sacré d’artiste. Les (...)

lundi 20 août 2007
par  Samson (Jean-Paul)

En épelant Rilke

On a dit – si j’ai bonne mémoire, notre ami le beau poète genevois Gilbert Trolliet – que la plupart des tentatives de création de la poésie d’aujourd’hui souffrent de la difficulté, voire même de l’impossibilité où nous serions d’accorder les nécessités de « la chose à dire » au primat de l’image et du (...)

lundi 20 août 2007
par  Leval (Gaston)

Bakounine et la science (2)

[(Dans notre n° 6, Gaston Leval, au cours d’un premier sous-chapitre intitulé « Défense de la science », montrait que Bakounine n’a pas toujours été le contempteur de celle-ci, puis examinait les conceptions de Bakounine sur les rapports entre « Science et sociologie ». Dans deux autres sous-chapitres, (...)

lundi 20 août 2007

Un témoignage temporel

Nous pouvons résumer d’un seul mot… (le sens de tout notre effort) : l’autocompréhension de l’époque… Il s’agit d’une confession et rien de plus. Pour se faire pardonner ses péchés, l’humanité n’a besoin que de les avouer pour tels. » Karl Marx
Sous le titre, hélas trop cruellement vrai, de « Retour à la (...)