L’Ère nouvelle n° 3 (juillet 1901)

Au sommaire

Pour la caisse des retraites

Pour la paix (E. Armand)

Les coopératives de production : La mine aux mineurs de Monthieux

Bourreaux ! (Jean Roth)

D’en-haut et d’en-bas

Responsabilité sociale (Ad. blanc)

Réponse nécessaire (G. Schmitt et G. Coulon)

La paix (Alfonse Chafo)

L’Évangile et l’argent (Jean-Baptiste henry)

Au cours de la plume (E. Armand)

L’eau vive (E. Armand)


La revue fait la publicité du journal Le Signal et pour La lettre de Jacques, apôtre de Jésus-Christ (transcripcion en écriture fonétique internacionale) éditée par Alfonse Chafo à Niermon sur Bagé (NB : l’orthographe à été respécté ici)


La revue annonce que, à compter du 1er juillet 1901, M. G. Coulon est associé à M. E. Armand pour la direction générale de l’œuvre L’Ère Nouvelle et de ses développements. Le camarade Charles Vildieu de Marseille devient, à partir de la même date, agent correspondant de l’Ère Nouvelle pour la région du Midi

Navigation