La Presse Anarchiste

Mouvement social

NEW-YORK. — Lente­ment, mais sûre­ment, nos idées pénètrent chez les Améri­cains, notre organe Sol­i­dar­i­ty a réap­paru, après une sus­pen­sion de dix-huit mois, des groupes de langue Anglaise sur­gis­sent un peu partout, la foi dans l’ac­tion poli­tique dis­paraît de plus en plus et espérons qu’avec un peu d’én­ergie et de per­sévérance nous arriverons à créer un mou­ve­ment sérieux. 

    L’a­mi Mow­bray est arrivé de Lon­dres dans le but, de répan­dre nos théories, il a eu déjà mailles à par­tir avec la jus­tice de Philadel­phie : c’est un très bon ora­teur pop­u­laire, qui fera com­pren­dre et aimer nos idées. 

    Qua­tre mil­lions d’hommes sans tra­vail, à l’heure actuelle. 

    Le gou­verne­ment a décidé d’aug­menter les armées de terre et de mer, dans le but, bien avoué, de défendre le cof­fre-fort du Riche con­tre les reven­di­ca­tions des Pauvres. 

    Le nom­bre des sui­cides ne décline pas ; les grands cen­tres ont jour­nelle­ment une demi douzaine à leur act­if, de ces infor­tunés, qui, pour se débar­rass­er de leurs mis­ères, se détru­isent, s’en prenant ain­si à eux-mêmes, des effets néfastes, d’une mau­vaise organ­i­sa­tion sociale, alors que tant de vivres se per­dent par suite de gaspillages et d’agiotage.