La Presse Anarchiste

Un nouveau quotidien d’« extrême gauche » : l’Humanité Rouge

« L’hu­man­ité rouge est désor­mais quo­ti­di­en. Désor­mais, les tra­vailleurs de France dis­posent d’une tri­bune jour après jour pour pop­u­laris­er leurs luttes et expli­quer la ligne fon­da­men­tale idéologique et poli­tique de leur organ­i­sa­tion d’a­vant-garde. »

Édi­to du pre­mier mai.

Ouf ! les tra­vailleurs respirent ; ils ont enfin leur organ­i­sa­tion d’a­vant-garde, la seule, la vraie, la plus belle. Mais l’ef­fet comique s’ar­rête là. Que dit en effet cette « ligne fon­da­men­tale, idéologique et politique » ?

Dans le numéro du 8 mai, à pro­pos de la grève à Usi­nor, les mots d’or­dre justes sont :

  • du tra­vail pour tous,
  • lib­ertés démocratiques,
  • RENFORCEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE.

Non, vous ne rêvez pas, il s’ag­it bien de la défense nationale, de l’ar­mée quoi, oui, l’ar­mée française ; d’ailleurs un peu plus loin, un arti­cle : « con­tre les manœu­vres mil­i­taires français­es… cha­lu­tiers espi­ons russ­es » ; voilà que ces salauds de Russ­es espi­onnent notre belle armée garante de notre indépen­dance nationale.

Voilà, on est prévenus ; si se réédite le coup de 1914, on ne pour­ra pas dire que ces gens-là seront subite­ment tombés dans le piège de l’u­nion sacrée, ils y sont déjà et ils la pré­par­ent bien ; il est vrai qu’une par­tie du pro­lé­tari­at est encore prêt à défendre l’indépen­dance nationale les armes à la main, et HR veut être près du peuple…

Mais pourquoi ne con­sacrent-ils pas leurs colonnes à cass­er du nègre et du boug­noule, dans la mesure où un bon nom­bre de pro­los sont racistes ? Non, ce n’est pas pos­si­ble car les pays du tiers monde sont des « amis de la Chine » (voir l’apolo­gie de Boumé­di­enne dans le même numéro) ; la poli­tique inter­na­tionale de la Chine a ses exi­gences ; tant pis, ça sera pour une autre fois au prochain virage diplomatique…

Car le racisme, ils s’en foutent — c’est nor­mal quand on est nation­al­iste et mil­i­tariste —. On peut lire, tou­jours dans le même numéro à pro­pos des expul­sions d’émi­grés dans un foy­er du 13e arrondisse­ment : « si la bour­geoisie française veut réelle­ment rap­procher la France du tiers monde, qu’elle com­mence par met­tre fin à de telles pra­tiques » ; voilà, ce qui est répug­nant dans ces pra­tiques, ce n’est pas le racisme, mais qu’elles nuisent à la poli­tique tiers-mondiste de notre belle France.

En bref, pour ces stal­in­iens authen­tiques, ce qu’il faut, c’est lut­ter con­tre les deux grands blocs impéri­al­istes (celui d’U.R.S.S. étant de loin le plus dan­gereux !) pour soutenir la poli­tique éminem­ment révo­lu­tion­naire de la Chine. L’é­man­ci­pa­tion des tra­vailleurs, on ver­ra ensuite.