La Presse Anarchiste

Pinelli et la justice d’État

Le 22 octo­bre, le procès de Pio Baldel­li (ex-directeur de Lot­ta Con­tin­ua, attaqué par feu le com­mis­saire Cal­abre­si pour diffama­tion) s’est ter­miné par une con­damna­tion d’un an, trois mois et quinze jours ! 

Les avo­cats, qui demandaient le réex­a­m­en des cir­con­stances de la mort de Pinel­li, n’ont pas été enten­dus. Pire, cinq d’en­tre eux com­men­cent à être eux-mêmes inquiétés par une procé­dure dis­ci­plinaire : Spaz­za­li, Pis­copo, Zez­za, Med­i­na, Pérosi­no (les deux pre­miers avaient déjà défendu Val­pre­da et le pre­mier défend actuelle­ment Marini). 

L’ex­em­ple de l’Alle­magne de liq­uider les avo­cats des révo­lu­tion­naires sem­ble faire école !