La Presse Anarchiste

Déclaration publiée par le journal L’Internationale de Bruxelles

[[Arti­cle pub­lié sans titre.]]

d’un arti­cle de l’É­gal­ité, con­tenant des injures à l’adresse de la Fédéra­tion jurassi­enne et qui avait été repro­duit par inad­ver­tance dans l’or­gane de la Fédéra­tion belge :

« Dans le numéro 170, du 14 avril, nous avons pub­lié par inad­ver­tance un arti­cle inti­t­ulé : Crime de haute trahi­son, tiré du jour­nal l’Égal­ité de Genève, et que nous n’avions guère lu en entier.

« En lisant l’ar­ti­cle après le tirage, nous nous sommes aperçus de cette bévue bien involon­taire, mais regret­table de tous points. Nous nous dis­po­sions à en témoign­er nos regrets, ne voulant pas laiss­er met­tre en doute l’im­par­tial­ité que nous avons gardée jusqu’i­ci dans ce lam­en­ta­ble con­flit qui divise si mal­heureuse­ment en deux camps la Fédéra­tion Jurassi­enne et la Fédéra­tion Romande, quand nous reçûmes du citoyen A. Claris, rédac­teur en chef de la Révo­lu­tion sociale, à Genève, une let­tre de protes­ta­tion con­tre cer­taines insin­u­a­tions de l’É­gal­ité. Nous nous sommes empressés de la pub­li­er dans le numéro suiv­ant [[voir l’ar­ti­cle pub­lié dans le numéro 6 du Bul­letin de la fédéra­tion jurassi­enne.]], comme une preuve de notre impar­tial­ité, et nous nous flat­tions de l’e­spoir que la Fédéra­tion Jurassi­enne eût vu dans cet acte répara­teur l’ab­sence de toute mau­vaise inten­tion de notre part et l’eût accep­tée comme une sat­is­fac­tion com­plète. Point du tout. Le Comité fédéral Jurassien nous adresse en date du 25 avril, une let­tre bien vive au sujet de l’hos­pi­tal­ité don­née dans nos colonnes aux dia­tribes for­mulées con­tre lui par l’É­gal­ité, à l’oc­ca­sion de l’inique con­damna­tion des citoyens Liebknecht et Bebel.

« Nous devons croire que cette let­tre aura passé inaperçue, sinon, nous sommes fondés à espér­er que l’aveu des regrets que nous venons d’ex­primer, jus­ti­fiera à ses yeux notre bonne foi qui a été sur­prise dans un moment de pré­cip­i­ta­tion, et que le Comité fédéral Jurassien sera satisfait. »

Le Comité fédéral jurassien n’a pas douté un instant de la bonne foi et de l’im­par­tial­ité de nos amis de Bel­gique, et la déc­la­ra­tion si franche de l’In­ter­na­tionale ne peut que cimenter la bonne har­monie qui existe entre la Fédéra­tion belge et la Fédéra­tion jurassienne.