La Presse Anarchiste

Mouvement social

Plusieurs jour­naux, entre autres les Débats du same­di soir 10 mai, ont annon­cé l’ar­resta­tion de nos cama­rades, les rédac­teurs de la Nue­va Idea de Barcelone. Nous ignorons la rai­son offi­cielle de cette arresta­tion. La véri­ta­ble, c’est le désir du gou­verne­ment espag­nol de tuer la Nue­va Idea qui en était à son qua­trième numéro. — El Cor­sario vit tou­jours. Un nou­v­el organe, El Eco del Rebelde va pren­dre à Saragosse la place qu’oc­cu­pait El Rebelde.

Pour le 1er mai, la rédac­tion du jour­nal El Por­venir Social avait organ­isé, au théâtre des Nou­veautés de Barcelone, un meet­ing où la dis­cus­sion a été absol­u­ment libre, et où plusieurs cama­rades ont exposé les théories lib­er­taires. Enfin, le suc­cès de Vic­ti­ma de la Mis­e­ria, la pièce de Mario Segalas Front, représen­tée au théâtre du Cirque, à Barcelone, le 14 avril dernier, mon­tre qu’en Espagne, comme en France, le sen­ti­ment de fra­ter­nité et l’idée de révolte pénètrent de plus en plus dans la lit­téra­ture et dans le public.