La Presse Anarchiste

Solidarité

Au mois d’avril 1976, le 18, 9 indi­vidus sont arrêtés et incar­cérés pour vol et trans­port de 85 kg d’ex­plosifs dans une car­rière de Pouil­lon (Lan­des) ; cer­tains d’en­tre eux revendiquent le vol, d’autres nient y avoir par­ticipé et dis­ent ignor­er la nature des objets trans­portés. Ces indi­vidus sont orig­i­naires des Lan­des pour W, X, Y, Z (tous frères et sœurs) et pour XX, de Tours pour YY, ZZ, WW. Les trois derniers sont en plus inculpés d’at­ten­tats con­tre les véhicules mil­i­taires et un car espag­nol, qu’ils ont revendiqués « dans un but lib­er­taire », selon leurs pro­pres ter­mes. Un neu­vième, XXX, a été libéré après un mois de déten­tion car il est apparu qu’il était étranger à l’af­faire, YYY, lui, a été libéré le 12 août ; en ce qui con­cerne X, Y et Z, tou­jours incar­cérés, il ne sem­ble pas qu’ils aient recon­nu les faits pour lesquels on les a inculpés. 

Seuls X et les trois de Tours se récla­ment lib­er­taires et recon­nais­sent leurs actes. 

L’in­struc­tion est pra­tique­ment ter­minée mais cela traîne en longueur et ils ignorent encore à quelle sauce juridique ils seront mangés. Pour les Landais, le Par­quet de Dax s’est des­saisi de l’af­faire, ensuite la Cour d’ap­pel de Pau ; ils dépen­dent actuelle­ment du Par­quet de Tours.

Leurs adresses : 

YY et les trois de Tours : Mai­son d’ar­rêt, 20, rue Hen­ri-Mar­tin, 37000 Tours, — XX et ZZ : Mai­son d’ar­rêt d’Orléans.

Ils sont isolés entre eux et ne peu­vent communiquer ! 

Écrivez-leur !

P.S. — On vient d’ap­pren­dre que leur procès aura lieu le mer­cre­di 24 novem­bre à 9 heures à Tours.