La Presse Anarchiste

Rome

Le procès des anar­chistes a été repris le 11 février :

Un polici­er, témoin à charge nom­mé Poli à cause duquel le pre­mier procès avait été suspendu,
est men­acé par un avo­cat d’être pour­suivi en faux témoignage telle­ment ses dépo­si­tions sont
con­tra­dic­toires. Un témoin, Garo­fa­lo, jure sur la tête de ses enfants que le pre­mier coup de
revolver a été tiré par un polici­er en bourgeois.

Le 12 févri­er le Poli (

Il est démon­tré que ce mouchard est un agent provocateur.