La Presse Anarchiste

Dans notre courrier

Si, dans notre dernier no nous con­sta­tions un cer­tain ralen­tisse­ment dans les envois de let­tres des cama­rades qui non seule­ment lisent mais veu­lent bien aus­si nous faire prof­iter de leurs avis et cri­tiques (pour nous l’essen­tiel, nous le répéterons tou­jours) les dernières semaines ont heureuse­ment rétabli la sit­u­a­tion en nous amenant un nom­bre très accru d’opin­ions de lecteurs. Nous les en remer­cions en leur deman­dant de con­tin­uer ce bon tra­vail. Bien enten­du, cette rubrique n’é­tant ni une tri­bune libre ni une de ces chroniques où la pen­sée des cama­rades est savam­ment « corrigée » (

Du cama­rade M. D. de Brux­elles : «[…] Certes, pour ma part je ne puis acqui­escer à tout ce qui est pub­lié dans ces deux numéros de N. et R. (3 et 4). Je prends ce qui reflète ma pen­sée, je médite ce qui est au-delà ou ce que je n’ai pu accepter à ce jour, à tra­vers les expo­si­tions nou­velles que je ren­con­tre et j’en tire prof­it bien sou­vent pour remédi­er à des man­que­ments ou à des révi­sions. J’ai tou­jours été chaud par­ti­san d’un plu­ral­isme anar­chiste, défenseur d’une syn­thèse rel­a­tive et d’une har­monie entre nous jusqu’aux lim­ites du pos­si­ble. Ma pen­sée est donc très nuancée. Mais il y aurait beau­coup à dire sur cer­tains arti­cles ou cer­taines déf­i­ni­tions un peu trop rigides par­fois. Exem­ple (no 3). « Pour un anti­cléri­cal­isme…» il y a des anar­chistes religieux : Tol­stoï, en Hol­lande, des mou­ve­ments anar­chistes religieux même, d’ex­pres­sion com­mu­niste et cela se com­prend, si l’on veut bien repenser les orig­ines du com­mu­nisme qui n’est pas unique­ment ni marx­iste ni matéri­al­iste. Cepen­dant l’é­tude « Pour la clarté » (no 4) est une mise au point avec cita­tions, tou­jours la bien­v­enue cette forme ! expres­sion d’un prob­lème, elle aide à réfléchir. « L’a­n­ar­chisme est-il un social­isme ?» voyez l’é­tude que j’ai faite dans le cahi­er con­sacré à Ernes­tan sur le social­isme lib­er­taire. L’é­tude sur l’a­n­ar­chisme en Hon­grie et les évène­ments est bonne, celle sur Read très éduca­tive. Je ne les dis­cute point, j’es­saie d’en faire mon profit. […]

D’un cama­rade de Seine & Marne : […] Dans le no 4 des cahiers, un mil­i­tant de Gironde cri­tique (avec rai­son) un arti­cle de Bour­geois paru dans le no 3, où ce cama­rade dis­ait que l’Église devenant répub­li­caine, social­iste et même anar­chiste… Voyons, cela est absol­u­ment impos­si­ble. L’Église qui est une red­outable enne­mie de la classe ouvrière, l’Église fidèle alliée du Cap­i­tal­isme l’Église, l’é­cole du men­songe, de l’hypocrisie, des satyres, etc. D’ailleurs toutes les reli­gions sont pareilles. L’Église est à abat­tre, enfin il y aurait beau­coup d’autres choses à dire sur ce sujet […]

N.D.L.R. Ce cama­rade, n’ayant pas pris con­nais­sance du no 3 de nos cahiers, nous avons pu lui en envoy­er un exem­plaire afin qu’il ait une idée com­plète sur l’ar­ti­cle incriminé.

Un cama­rade de Toulon : […] Tu me deman­des l’opin­ion des copains sur N. et R., elle est bien dif­fi­cile à traduire car les sen­ti­ments sont partagés. Pour la plu­part : « encore un canard de plus » […] Cer­tains autres « voilà une revue reflé­tant l’e­sprit com­mu­niste lib­er­taire, tant mieux. Nos idées n’ont jamais de jour­naux pour les propager » […] D’autres pensent encore que vous auriez pu envoy­er vos papiers à « Défense de l’Homme » ou au « M.L. » sans pour cela créer un canard. Mon opin­ion per­son­nelle : tech­nique : bonne présen­ta­tion cou­ver­ture, mais texte dif­fi­cile à lire. Fond : les arti­cles me parais­sent de valeur, notam­ment dans le numéro 4. Il serait bon, à mon avis, de rap­pel­er dans chaque no les principes qui ont amené la créa­tion des G.A.A.R. et de N. et R., sur le rec­to de la cou­ver­ture par exem­ple et surtout de pré­cis­er votre tolérance et bonne entente avec tous les autres courants de l’anarchisme […]

D’un Cama­rade de Char­ente-mar­itime : […] C’est avec beau­coup de plaisir que nous avons lu votre brochure et nous sommes heureux de voir que vous avez quit­té Fonte­nis lorsque vous vous êtes aperçus que son com­mu­nisme n’avait de lib­er­taire que le nom. […] Nous aime­ri­ons savoir à notre groupe quelles sont vos posi­tions vis-à-vis de la F.A.? […]

D’un mil­i­tant du Nord : […] Je trou­ve, Chris­t­ian, ton arti­cle mal­adroit, on a l’air de vouloir déclencher une polémique et d’en vouloir à cer­taines per­son­nes. Pas d’ac­cords, mais pas du tout ! sur ta clas­si­fi­ca­tion de marx­istes « d’e­spèce intel­li­gente » et « stal­in­iens bornés » et je ne pense pas qu’il s’ag­it de « sous-marx­istes » au P.C. Je crois au con­traire que c’est eux les vrais marx­istes, les gars de « Social­isme ou Bar­barie » sont loin de Marx. Il suf­fit de lire celui-ci et ses polémiques avec Bak­ou­nine pour s’en apercevoir. Il y a d’autre part des argu­ments « con­tre-pro­duisant » comme celui du gars de la revue « Cor­re­spon­dance » : « La Révo­lu­tion hon­groise a tri­om­phé parce qu’au­cun par­ti ne la guidait » manque de chance : elle n’a pas tri­om­phé… et un marx­iste te dira « juste­ment, parce qu’au­cun par­ti ne la guidait…» […].

D’un cama­rade du Haut-Rhin : […] Je suis con­va­in­cu que N. et R. sera d’i­ci peu un des élé­ments prin­ci­paux d’une remon­tée anar­chiste révo­lu­tion­naire, aus­si bien comme source de doc­u­men­ta­tions que comme effort de pen­sée neuve. Un effort matériel reste évidem­ment à faire au point de vu présen­ta­tion. […] En ce qui con­cerne la pen­sée anar­chiste, il faudrait arriv­er à tout repren­dre à par­tir de zéro. Deux cita­tions dans le no 4 de N. et R vont dans ce sens, l’une de Read d’abord, dis­ant « Nous ne pou­vons faire face au marx­isme et nous atten­dre à le dépass­er, à moins d’avoir une philoso­phie de force égale ». Celle ensuite « réponse à la plate-forme d’Archi­nov » sur la « liq­ui­da­tion préal­able des hési­ta­tions et des incer­ti­tudes théoriques ». […] Une des faib­less­es de notre mou­ve­ment, ce n’est pas qu’il y ait trop de ténors : c’est qu’ils chantent faux. On prend quelques principes comme acquis et on les accom­mode à sa sauce préférée, en se bas­ant sur un ensem­ble de lec­tures hâtives et hétéro­clites. Il y a autant de philoso­phies anar­chistes que d’a­n­ar­chistes : ça veut surtout dire qu’il n’y a pas de philoso­phie anar­chiste. […] Mais l’a­n­ar­chisme peut très bien se prêter à une philoso­phie cohérente, élaborée, qui serait avant tout une philoso­phie de la Lib­erté, inté­grant tous les domaines, con­nais­sance, morale, lutte sociale et poli­tique, art, etc. Cela est faisable […].»

― O ―

Ne pou­vant, hélas, pass­er des extraits de toutes les let­tres intéres­santes reçues, nous sig­nalons des envois de Nantes, de l’Héraut, du Lot & Garonne, du Mans, de la région lil­loise, etc.

À tous un frater­nel merci.