La Presse Anarchiste

Une nouvelle revue ?

Il nous sem­ble ― et nous l’avons écrit dans notre analyse du mou­ve­ment lib­er­taire en France [dans le n° 9 ] ― qu’il y a de plus en plus de liaisons et de coor­di­na­tion à la base entre dif­férents groupes, qui parta­gent des posi­tions de luttes sur des points pré­cis (activ­ités par­mi les tra­vailleurs dans ou hors des syn­di­cats, presse par­al­lèle régionale, ani­ma­tion de quartiers, et sans doute d’autres formes). 

Des cama­rades parisiens de la revue Pour, de l’O­CL, de leur côté, sont arrivés égale­ment à la même analyse. Des con­tacts à titre per­son­nel exis­taient et ils se sont con­crétisés par une ren­con­tre entre les deux groupes de Pour et de la Lanterne, pour envis­ager un tra­vail en com­mun pou­vant don­ner lieu à la créa­tion d’une nou­velle forme de revue, pour répon­dre à la réal­ité de ce qui nous sem­ble une nou­velle ten­dance d’une par­tie du mou­ve­ment anar­chiste français.

Nous ne pou­vons présen­ter les textes de dis­cus­sion qui cir­cu­lent, car il faudrait les com­menter forte­ment pour les ren­dre intel­li­gi­bles aux cama­rades n’ayant pas suivi les réu­nions. D’autre part la dis­cus­sion n’est pas ter­minée ; la majorité du groupe, con­tre l’avis d’un cama­rade, a préféré faire cette annonce, en atten­dant que cette présen­ta­tion des textes soit faite. Le cama­rade en minorité a accep­té cette déci­sion, mais il voulait qu’une par­tie des textes appa­raisse dans ce numéro. 

Nous tenons à soulign­er, lui y com­pris, que ce mode de fonc­tion­nement n’a rien à voir avec le « cen­tral­isme démoc­ra­tique » ou « la respon­s­abil­ité col­lec­tive » prônée par cer­tains anar­chistes : il s’ag­it d’une con­ces­sion par rap­port à un point : pub­li­er une par­tie, puis après l’ensem­ble, ou pub­li­er tout mais rien main­tenant, ou nous sommes tous d’ac­cord. S’il y avait eu un désac­cord fon­da­men­tal, nous auri­ons bien enten­du scissionné.

Dès que les textes, indi­vidu­els ou col­lec­tifs sur lesquels nous avons tra­vail­lés, les comptes ren­dus de réu­nions, seront suff­isam­ment nom­breux et com­préhen­sifs, les abon­nés (et ceux qui le deman­deront con­tre 2 F en tim­bres) les recevront de façon à pou­voir don­ner leur avis.