La Presse Anarchiste

Le rejet du réel

Mais non, ce n’est pas vrai. Tout est calme. Je lis
Inten­sé­ment vibrant aux fibres de mon livre,
Créant un univers exal­tant où je vis,
Dont le cer­cle jaloux me hausse et me délivre…

Mais non, ce n’est pas vrai qu’au­tour de moi le monde
En dehors de ce rêve où je m’a­grippe encor,
Par delà mon oubli tisse une toile immonde
Pour un cadre étouf­fant d’hal­lu­ci­nant décor…

Mais non, ce n’est pas vrai : les bar­reaux, les verrous,
Les murs noir­cis, ter­nis de bla­fard et de raies
Les pleurs, le dés­espoir, les hurlements de fous
Les heurts scan­dant la nuit, les râles et les plaies…
Mais non, ce n’est pas vrai I Il faut ten­ter l’effort !
Ne jamais accepter : ce n’est pas vrai, la mort…

Hen­ri Frossard