La Presse Anarchiste

Au cours de la plume

Qui aime tout n’aime rien, puisque l’ami­tié n’est qu’une dis­tinc­tion que l’on fait entre ceux qu’on estime et ceux qui vous lais­sent indifférent.

- 0 -

La déf­i­ni­tion du bon­heur peut s’en­vis­ager sous trois aspects dif­férents selon les cir­con­stances : c’est tan­tôt un état heureux, tan­tôt un événe­ment prospère, ou bien encore un hasard favorable. 

- 0 -

Il faut de préférence au cœur, suiv­re la rai­son, car c’est cette dernière qui nous indique la voie droite, tan­dis que, bien sou­vent, le cœur nous entraîne sur le chemin des folies. 

- 0 -

Si la fierté est exagérée, c’est un défaut, car alors elle dégénère en orgueil. Dans le cas con­traire, c’est une qual­ité pour celui qui désire rester hors du troupeau. 

- 0 -

Avant de don­ner un méti­er à ton fils, étudie-le d’abord dans ses jeux ; tu appren­dras ain­si à con­naître ses préférences et tu seras à même de lui choisir une car­rière appro­priée à ses dis­po­si­tions naturelles : car en aucun cas il ne faut lui impos­er une pro­fes­sion en désac­cord avec ses goûts.

M. Griv­et-Richard