La Presse Anarchiste

Témoins intemporels

 

Quand
une jolie femme voit qu’on met du
noir dans son por­trait,
elle se fâche et arrête la main du pein­tre. Mais par
mal­heur les
ombres sont dans la nature, et sans ombres il n’y
aurait point de par­ties bril­lantes… Les nations prises
col­lec­tive­ment seraient comme les jolies femmes si elles avaient
quelque chose de joli et d’aimable. On peut dire que rien n’est
bête comme une nation. C’est que les gens d’esprit ne se
char­gent pas de plaider ces sortes de caus­es, ce sont les sots qui,
n’ayant rien à dire et s’armant du droit incontestable
que leur donne leur immense majorité, se char­gent d’ordinaire
de ces accu­sa­tions
d’at­tentat à l’honneur
nation­al, au car­ac­tère d’un peu­ple et autres
balivernes.

(Rome,
Naples et Flo­rence en 1817)