La Presse Anarchiste

À travers les livres

Tou­jours
sur les postes, mais à pro­pos des deux grèves
générales, M. Louis Rol­land, pro­fesseur à Nancy,
a écrit une longue étude sur le droit de grève
des fonc­tion­naires et sur les moyens de recon­naître leurs
droits sans leur per­me­t­tre la grève.

La
loi inter­dit-elle la ces­sa­tion de tra­vail con­certée des
fonc­tion­naires ? Il sem­ble bien que non, et que les fameux articles
121 et autres du Code pénal ne s’ap­pliquent pas au cas de
grève. Au reste, ceci n’a que fort peu d’im­por­tance. Les
employés des postes n’ont pas, que je sache, pris de
con­sul­ta­tions juridiques avant de se lancer dans la bataille, et il
faut être juriste pour accorder au Code un tel respect.

M.
Rol­land, qui ne veut pas du droit de grève pour les
fonc­tion­naires, est par­ti­san du statut et s’imagine
solu­tion­ner par ce moyen le prob­lème admin­is­tratif : c’est une
illu­sion assez forte. 

Harmel