La Presse Anarchiste

Des faits

 

M. le doc­teur Bertillon, chef des travaux sta­tis­tiques de Paris,
vient de pub­li­er sur le « surpe­u­ple­ment des habi­ta­tions à
Paris » un intéres­sant ouvrage dont voici une
analyse sommaire : 

« Les loge­ments de 1, 2 ou 3 pièces sont trop
sou­vent surpe­u­plés à Paris. 14 % de la population
vit dans ce fâcheux état d’encombrement,
prin­ci­pale­ment à la périphérie de la ville
(Passy et Batig­nolles excep­tés). Cet encom­bre­ment coïncide
remar­quable­ment avec la mor­tal­ité, l’un et l’autre
résul­tant de la misère. 

« Sur 541.790 loge­ments parisiens d’un loy­er inférieur
à 500 francs et dégrevés d’impôts, il y
en a près de 400.000 qui ne sont occupés que par une ou
deux per­son­nes et, par con­séquent, ne sont pas surpeuplés.
Pour répar­tir équitable­ment l’impôt par rapport
au loy­er, il faudrait tenir compte du nom­bre d’habitants de chaque
logement. 

« La pro­por­tion des loge­ments d’une seule pièce,
qui ne sont habités que par une seule per­son­ne, est beaucoup
plus grande à Paris que dans les autres capitales.
L’encombrement est donc plus fréquent encore à
Berlin, à Budapest et à Saint-Péters­bourg qu’à
Paris. » 

Sous les réserves posées par l’auteur lui-même
quant à la com­pa­ra­bil­ité des chiffres relat­ifs à
ces villes, on peut résumer cette com­para­i­son dans le tableau
suivant :

 

Villes Pop­u­la­tion totale  Nom­bre d’habitants vivant dans des loge­ments surpeuplés Pour cent 
Paris  2424705  331976  14 
Berlin  1315387  363960  28 
Vienne  1364548  387000  28 
Budapest  360551  256601  71 
Saint-Pétersbourg  956226  442508  46 
Moscou  750867  236649  31 

(Petit Temps, 25 jan­vi­er 1895.)