La Presse Anarchiste

La dépopulation

 

Un
de nos con­frères attribue la dépop­u­la­tion de la France
aux caus­es suivantes :

Le
ser­vice mil­i­taire qui prend les jeunes gens dans le plénitude
de leur viril­ité et les con­damne presque inévitablement.
à la débauche.

Les
facil­ités qu’of­frent à nos jeunes hommes les maisons
hon­teuses et l’in­dul­gence publique.

Les
dif­fi­cultés que ren­con­trent jeunes garçons et jeunes
filles pour se créer les ressources suff­isantes à
l’en­tre­tien d’un ménage quand la for­tune manque, les machines
et l’ex­cès d’im­pôts créant la misère.

La
mau­vaise édu­ca­tion morale de la majorité des familles,
fer­mant les yeux sur les écarts d’un fils ou sur les
recherch­es vénales dont la dot de leur fille est l’objet.

Le
stu­pide préjugé qui fait dédaign­er le travail
manuel au point que le rêve de toute jeune fille est de ne pas
épouser un arti­san — mais un « monsieur ».

La
van­ité des familles sans for­tune, qui recherchent pour leurs
fils les car­rières libérales ou les emplois
admin­is­trat­ifs, ce qui retarde leur étab­lisse­ment et les
oblige à con­tracter surtout une union vénale et à
lim­iter leur descendance.

Le
luxe et la lux­u­re dévelop­pés par la littérature
de bas étage et le théâtre dit rosse.

L’al­coolisme
affaib­lis­sant les forces génératrices.

L’ig­no­rance
de l’im­mense majorité des femmes sur l’éducation
physique des enfants.

À
quoi il faut ajouter :

L’ar­mée
de moines et de religieuses voués à un monstrueux
célibat..