La Presse Anarchiste

Le Havre

 

Nous
apprenons que son illus­tris­sime seigneurie, le directeur de la
man­u­fac­ture des tabacs (Rien de com­mun avec le pas­sage à tabac
qu’on inflige aux purotins dans les postes de police) à réuni
son per­son­nel et lui a fait savoir que s’il se trou­vait quelque
tra­vailleur qui voulut chômer le 1er Mai, il serait
immé­di­ate­ment renvoyé.

Seigneurie,
il sera accédé à vos désirs, parce que
l’ou­vri­er a besoin de manger, mais il n’en reste pas moins en nos
cœurs la haine.