La Presse Anarchiste

Communiqué du comité régional de catalogne de la CNT

Le Comité région­al de Cat­a­logne dédie à l’exil l’éditorial de son dernier com­mu­niqué infor­matif men­su­el (n° 15).

Après le con­stat de leur unité et un appel à la sol­i­dar­ité des « com­pagnons en exil », le Comité région­al de Cat­a­logne précise :

« Mais alors que les mil­i­tants con­fédéraux et lib­er­taires de Cat­a­logne, en réu­nion plénière, décidaient de don­ner acte de leur unité, ils ne peu­vent que regret­ter que les mil­i­tants de l’exil — en par­ti­c­uli­er en France — ne soient pas encore par­venus, dans leur grande majorité, aux mêmes con­clu­sions sol­idaires et con­struc­tives. Nous voulons croire que chaque mil­i­tant exilé ressent, tout comme nous, le car­ac­tère négatif du frac­tion­nement actuel et est prêt à faire l’effort néces­saire pour par­venir à la con­ver­gence à laque­lle nous sommes par­venus. Pour notre part, ne voulant con­stituer un quel­conque obsta­cle, la réu­nion plénière con­vient que :

1) Tant que les mil­i­tants con­fédéraux et lib­er­taires espag­nols rési­dant à l’étranger n’auront pas résolu leurs diver­gences internes, la Con­fédéra­tion régionale cata­lane se con­sid­ér­era équidis­tante et indépen­dante vis-à-vis de toutes les frac­tions qui se man­i­fes­tent ou peu­vent se man­i­fester à l’étranger »

2) Tant qu’elles ne parvien­dront pas à se réu­nir, l’organisation cata­lane main­tien­dra des rela­tions avec tous les groupes respon­s­ables de l’extérieur qui le désireront »

3) Le Comité région­al étudiera atten­tive­ment toutes les ini­tia­tives et sug­ges­tions provenant de nos com­pagnons exilés. De même qu’il recon­naî­tra toute aide morale et matérielle dans la mesure où cela ne sera pas au détri­ment de nos déci­sions internes »

4) Nous ne met­trons aucun obsta­cle à la dif­fu­sion de pub­li­ca­tions de l’extérieur, quelles qu’elles soient, d’origine con­fédérale ou libertaire » […]

5) Le Comité région­al cata­lan a désigné à l’étranger une délé­ga­tion chargée unique­ment de main­tenir la rela­tion organique entre le Comité région­al et l’extérieur. […]»

En dernier point, le Comité région­al de Cat­a­logne renou­velle ses vœux de réal­i­sa­tion d’une con­ver­gence uni­taire de l’exil.

Pub­lié dans « Sol­i­dar­ité ouvrière », n° 11, mars 1972.